presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContacto.pngo_old

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 6/1/2022 - 10:5 Référence : 57228

L'OPTL dresse le bilan de l'emploi et de la formation dans le transport routier

Dans leur dernier rapport, les auteurs de l'Observatoire prospectif des métiers et des qualifications dans les transports et la logistique (OPTL) sont longuement revenus sur les conséquences de la crise sanitaire par secteur d'activité. Ils ont souligné le fait que les aides gouvernementales et les PGE (prêts garantis par l'Etat) ont permis de diminuer considérablement les défaillances d'entreprises.

De nouveaux métiers ont vu le jour durant les derniers mois, dans le e-commerce et les services de livraison. Reste que les entreprises peinent plus que jamais à trouver des candidats à l'emploi de conduite. « Alors que l'activité a rebondi fortement en 2021, les tensions sur les recrutements se sont avivées, après la chute en 2020 du nombre de personnes formées, du fait des contraintes que la crise sanitaire a fait peser sur l'organisation des formations (fermeture des centres de formation, puis limitation du nombre de stagiaires accueillis) ».

Le TRV est particulièrement touché, non seulement dans l'activité tourisme mais également scolaire : « Par manque de conducteurs, à temps partiel notamment, exploitant, mécanicien, administratif ayant leur permis D ont dû effectuer des tournées, certains lignes ne sont toujours pas desservies » ont précisé Michel Chalot et Bruno Lefebvre respectivement président et vice-président de l'OPTL, qui ont présenté le rapport avec Valérie Castay, directrice des départements études et projets de l'AFT.

Parmi les chiffres communiqués, on retiendra :

- Plus de 755 000 salariés dans la branche au 31 décembre 2020 (prévisions en 2021 : 780 794).

- L'emploi salarié dans le transport routier et la logistique a progressé de 1,5 % en 2020 (après +2,7 % en 2019), contre -1,7 % dans le reste de l'économie.

- Cette croissance est particulièrement dynamique en Ile-de-France (+3,2 %), Occitanie (+2,9 %) et Paca (+2,4 %).

- Elle est portée par la dynamique du transport routier de marchandises (+4 %) et des prestataires logistiques (+1,6 %).

- Néanmoins l'emploi reste atone dans le transport sanitaire (+0,3 %) et tous les autres secteurs voient leurs effectifs se replier (tout particulièrement le transport routier de voyageurs : -3,4 %).

Des effectifs vieillissants

- Près de 11 500 emplois salariés créés en 2020, dont près de 8 000 dans la conduite routière.

- 71 % des embauches sont en CDI.

- 20 % des recrues en 2020 ont plus de 50 ans.

- Le vieillissement des salariés s'accentue : 42 % ont plus de 50 ans (5 points de plus qu'en 2019). L'âge moyen des salariés de la branche s'établit à 44 ans et demi.

- Environ 12 500 salariés sont partis en fin de carrière en 2020 (+9,5 %).

Malgré la situation sanitaire, les salariés n'ont pas quitté leur poste

- 1 966 conducteurs ont fait valoir leur Congé de Fin d'Activité (CFA) dans le transport routier de marchandises, et 152 dans le transport routier de voyageurs. Malgré la situation sanitaire, ils ne sont pas plus nombreux qu'en 2019 à avoir demandé à bénéficier d'un départ anticipé (-11 %).

- On ne constate pas non plus davantage de démissions. Le taux de rotation de la main d'oeuvre s'est même replié de 3 points par rapport à 2019. Ainsi, un salarié passe en moyenne 8 ans et demi dans le même établissement.

- La part des licenciements économiques dans les départs est très faible (moins de 0,5 %) tandis que la proportion des ruptures conventionnelles s'établit à 5 %.

Un marché du travail en berne en 2020

- Les offres d'emploi diffusées par Pôle emploi pour les professions « coeur de métier » du transport et de la logistique ont diminué de 10 %, et celles déposées par les entreprises de la Branche, tous métiers confondus, ont plongé de 30 %.

- Dans le même temps, le nombre de personnes recherchant un emploi transport ou logistique s'est replié de 1 % au cours de l'année 2020 par un effet dit de flexion conjoncturelle (la dégradation générale du marché du travail décourage la recherche d'un emploi). Quasiment tous les emplois coeur de métier du transport et de la logistique suivent ce mouvement.

Pour consulter le rapport en entier, cliquez sur le lien rouge tout en bas.

De gauche à droite : Michel Chalot (président de l'OPTL) et Bruno Lefebvre (vice-président).

De gauche à droite : Michel Chalot (président de l'OPTL) et Bruno Lefebvre (vice-président).


Pour plus d'infos, cliquez-ici
 Reproduction autorisée avec mention Autocar-infos-et-bus.com

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Dossier - Bus et minibus électriques
Ils sont essentiels
Les bus et minibus à batteries ont été mis en service dans plusieurs villes françaises mais aussi européennes. Les carnets de commande se ... +

Dossier - Bilan des formations voyageurs
Recherche conducteurs
L’année 2020, marquée par la crise sanitaire, n’a pas totalement freiné les formations ni les embauches de conducteurs dans le transport routier de ... +

Récit - Les cars Citroën
Un car, un transporteur
Dès 1930, Citroën lance avec succès un camion rapide et léger de 1 800 kg de charge utile. En utilisant le châssis de ce camion avec une voie ... +

Constructeur - Bilan des activités de Solaris Bus & Coach
Solaris au sommet
Le constructeur polonais de bus Urbino et de cars InterUrbino affiche une santé de fer, et ce, malgré la crise sanitaire. L’an passé, Solaris a ... +

Equipement - Les Mirrorcams testés sur les bus d’IDFM
Bientôt généralisés ?
Une dizaine de conducteurs du dépôt Transdev-Setra de Brie-Comte-Robert évaluent actuellement le remplacement des rétroviseurs par des caméras, ... +

Analyse - Energies alternatives
Quelles sont les pistes ?
Vous l’aurez remarqué, depuis des mois, les anti-diesel font campagne tous azimuts alors que le gazole est déjà réglementé en ce qui concerne ses ... +

Immatriculations - Bus et minis à énergies alternatives
Le GNV domine
Malgré l’évolution de l’électrique en 2020, les véhicules urbains au gaz ont pris la première ... +

Gestion d’entreprise - Comptabilité et finances
Un expert-comptable est-il obligatoire ?
Parmi les nombreux frais afférents à la gestion de sa petite entreprise figure l’expert-comptable. Ce professionnel de la gestion et de la ... +

Prise en main - Le MAN Lion's Intercity
Conçu pour le quotidien
Le Lion’s Intercity, proposé en 3 longueurs, de 55 à 63 sièges, allie confort et sécurité. Nous avons testé le 12,28 m propulsé par le moteur MAN ... +

Dossier - Cars de ligne / Scolaires
Ils résistent
2020, année marquée par la crise sanitaire, n’a pas fait chuter les cars interurbains et scolaires. Si l’offre demeure très large, Iveco Bus et ... +

Récit - Liaisons par autocar dans les Alpes - Les débuts
Des lignes périlleuses
L’ouverture, le 1er juillet 1911, du service automobile de la route des Alpes marque une des grandes dates de l’histoire du transport routier. En ... +

Année