presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

A&B Infos 205 | Avril 2021 matériel Dossier - Bus et minibus électriques Ils sont essentiels Les bus et minibus à batteries ont été mis en service dans plusieurs villes françaises mais aussi européennes. Les carnets de commande se remplissent. Dans le cadre de la transition énergétique, ils sont devenus incontournables et... indispensables. Les autorités organisatrices, qui ont besoin de « verdir » leur parc, ont aujourd'hui un choix important mais aussi des solutions pour « l'après diesel » : tous les constructeurs ont dans leur catalogue au moins une offre et encore plus important d'un point de vue industriel, une gamme avec plusieurs longueurs, diverses solutions, également, par exemple, en ce qui concerne les puissances des batteries, les infrastructures de recharge (par prise et/ou pantographe)... Heuliez Bus, gamme GX Elec La marque, numéro 1 de l'électromobilité en France, a déjà enregistré plus de 500 commandes de bus électriques dont près de 300 sont en circulation en France et en Europe. Elle dispose d'un catalogue très fourni en électrique. Sa gamme GX Elec est proposée en 4 longueurs soit 9,50 m, 10,70 m (GX 137 E et GX 137 L E), 12 m (GX 337 E) et 18 m (GX 437 E) avec 3 modes de recharges : de nuit au dépôt, en bout de ligne par pantographe (descendant ou montant) ou mixte. S'ajoutent 2 types de finition : classique ou BHNS (les versions Linium sont le GX 337 E Linium et GX 437 E Linium). Des portes électriques sont également disponibles sur les versions 12 et 18 m. Les capacités pour le marché français varient : en 2 portes, par exemple, le GX 337 E est en 23 à 41 places assises et 26 à 67 debout. Celles du GX 437 E en 3 portes sont de 33 à 51 en places assises et 95 à 127 debout. Le midibus de 9,50 m ou 10,70 m de long (pour la version GX 137 L E), d'une capacité maxi de 69 passagers et 83 passagers respectivement, est équipé de batteries haute énergie lithium-ion NMC de 245 kWh. Des capacités énergétiques supérieures sont également disponibles en option (soit 280, 315 ou 350 kWh pour la version longue). Sa motorisation électrique développe 160 kW. En conditions réelles d'exploitation, il offre une autonomie de 200 à 300 km journaliers et se recharge en quelques heures au dépôt par une prise individuelle type Combo 2. En 12 m, le GX 337 E est désormais disponible en 280, 315, 350 ou 385 kWh (avec batteries lithium-ion NMC) en recharge au dépôt, et en version charge intermédiaire par pantographe descendant équipée de batteries au lithium-oxyde de titanate de 73 ou 88 kWh. Heuliez Bus innove également en proposant deux possibilités de stockage d'énergie sur son GX 437 E (articulé). Il est équipé de batteries au lithium-oxyde de titanate (102 ou 117 kWh) qui lui permettent d'effectuer une mission quotidienne supérieure à 350 km lorsqu'il est combiné à une station de charge rapide installée sur des arrêts en ligne. Le GX 437 E accepte des recharges jusqu'à 450 kWh grâce à un pantographe descendant ou ascendant. Bolloré - Bluebus 6 et 12 m Le constructeur dispose maintenant d'une gamme de bus électriques de 6 à 18 m dotés de batteries lithium-métal-polymère (LMP). Le Bluebus 6 m, de 22 places, est idéal pour réaliser des navettes ou desservir des centres-villes aux rues étroites. Equipé d'une porte double en partie médiane (de 1 320 mm), son plancher est non seulement plat, mais, il arrive quasi à la hauteur du trottoir, ce qui est pratique pour un UFR. Avec son énergie embarquée jusqu'à 102 kWh, il affiche jusqu'à 180 km d'autonomie. Le groupe a également au catalogue ses Bluebus standard 12 m et plus récent l'articulé 18 m. Le Bluebus 12 m, 100 % électrique, est équipé d'un moteur électrique synchrone à aimants permanent. Grâce à ses 4 batteries LMP au pavillon et de 2 autres à l'arrière, il peut dépasser les 320 km d'autonomie (variable selon le confort climatique exigé). L'énergie embarquée est de 378 kWh. Il y a la possibilité d'ajouter une 7e batterie pour atteindre les 441 kWh utiles et une autonomie encore plus grande. Élaboré pour répondre aux besoins des métropoles et collectivités, le Bluebus 12 m est proposé en 3 portes afin d'offrir une plus grande flexibilité d'exploitation. Sa capacité est de 109 personnes. Temsa Avenue Electron et ElectriCITY L'Avenue Electron et le MD9 ElectriCITY sont les solutions en électrique chez Temsa. D'une longueur de 12 m, l'Avenue Electron dispose de 35 sièges et peut accueillir 85 passagers. De plus, sa fonction de recharge rapide lui permet de couvrir une distance de 230 km sur une charge complète. Le véhicule peut également atteindre une autonomie de 90 km sur une charge de 9 min. Un aspect novateur de l'Avenue Electron est son système de conduite à une seule pédale. En lieu et place de deux, le véhicule possède uniquement la pédale d'accélération. Connectée à la batterie, elle permet au conducteur d'accélérer, de ralentir ou même d'arrêter le véhicule lorsqu'il lève le pied. Cette technologie permet non seulement d'augmenter jusqu'à 15 % l'autonomie du véhicule, mais aussi de réduire le coût de maintenance des freins, ainsi que la durée d'entretien des véhicules. Le MD9 electriCITY de 9,50 m, aménagé avec une porte simple avant et double en partie médiane, dispose de 26 places assises. Ses batteries de 200 kWh offrent 230 km d'autonomie. Le temps de recharge par prise varie de 2 à 5 heures selon le chargeur (150 kWh, 90 kWh ou 45 kWh). Solaris Urbino électrique/hydrogène L'Urbino est proposé en 8,9 m, 12 m, 15 m (nouveauté) et 18 m. Il est décliné en bus électrique, Low entry, à hydrogène et trolleybus (Trollino de 12 à 24 m). Le modèle Urbino électrique 8,9 est doté d'un moteur de 160 kW et la puissance des batteries lithium-ion varient selon les besoins. Côté accessibilité, ce midibus est doté d'une porte simple avant et double en partie médiane. Un nouveau modèle est annoncé. Le 12 m est équipé pour sa part d'un moteur de 160 kW ou de 300 kW, cette dernière puissance étant celle de la version Urbino 15 L (15 m), un moteur de 240 kW ayant été aménagé sur l'articulé. En option, sur les 12 et 18 m, Solaris propose l'essieu moteur ZF AVE130 2x125 kW. Les quatre modèles peuvent être rechargés par prise ou pantographe. A noter que les batteries Solaris High Energy+ qui équipent le nouveau Urbino 15 LE totalisent 470 kW (avec 6 packs) offrant une autonomie jusqu'à 250 km. Le véhicule de 90 places effectue des tests dans les pays scandinaves. A ces modèles, a été ajouté un Urbino à hydrogène. Propulsé par l'essieu moteur ZF AVE130 2x125 kW, l'Urbino 12 à hydrogène est doté d'une pile à combustible de 70 kW et de 5 réservoirs de 312 l offrant jusqu'à 350 km d'autonomie. Le véhicule peut être rechargé par prise. Les Trollino 24 et Trollino 24 Metrostyle (type BHNS) sont proposés avec la technologie IMC. Otokar E-Kent C Pour compléter sa gamme urbaine C (C pour City), Otokar a dévoilé son Kent 12 m électrique. Avec une capacité de 95 passagers, le nouveau Kent zéro émission est spacieux et confortable et roule tout en silence... Il est doté du pont portique électrique ZF AVE 130 et de 4 packs de 7 batteries lithium-ion d'une capacité jusqu'à 350 kWh. Sa puissance de pointe maximale est de 250 kW. Avec un mode de recharge au dépôt par prise, 4 heures suffisent pour le recharger. L'E-Kent C affiche une autonomie de 300 km. Negobus - Rampini E60  En mini, le Rampini zéro émission distribué en France par Negobus est baptisé E60. De 6,11 m de long et 2,10 m de large, il est aménagé avec un moteur Siemens 1PV5138 et un pack batteries lithium-fer de 143 kWh. Avec 170 kWh, l'autonomie est de 215 km. Temps de recharge : 6 heures avec chargeur 30 kW ou de 50 kW. Il est doté d'un plancher surbaissé, et est aménagé avec une porte simple coulissante large de 1 100 mm. Entièrement vitré sur les côtés et à l'arrière et haut de 2 100 mm, la capacité est de 10 passagers assis + 24 debout + conducteur ou 10 places assises + 17 debout + 1 UFR + conducteur. Negobus finalise la livraison des 13 E60 d'Aix-en-Provence avec batteries de 170 kWh à Keolis. Bacqueyrisses - Rosero First électrique De 8 m, le Rosero First est proposé en France par Bacqueyrisses en Low entry avant avec porte double (+ porte simple AR de secours). Ses capacités varient de 20 à 23 sièges passagers, 1 UFR... Il y a aussi une version Low entry arrière de 20 à 25 sièges, 1 UFR. Le Rosero First (Low entry AV / AR) est doté d'un moteur électrique de 75 kW et de 4 batteries nickel-manganèse-cobalt. 3 packs de batteries avec des puissances variées sont disponibles : en NMC, soit 88 kWh ou 134 kWh, pour 150 ou 190 km d'autonomie respectivement. S'ajoute un pack de batteries lithium-fer de 115 kWh. L'autonomie affichée est de 180 km environ avec ce pack. Les batteries sont rechargées par câble. Volvo Bus 7900 électrique La version 100 % électrique du 7900 est disponible en 12 m, 18 m et 18,70 m (capacité de 95, 150 et 145 places respectivement). La puissance de sortie maxi du moteur électrique atteint pour le 12 m 200 kW et pour les 18 et 18,70 m, 2 x 200 kW. La puissance de recharge en Opp Charge (via pantographe) varie entre 300 kW (12 m), 400 kW (18 m) et 450 kW (18,70 m) par rapport à 150 kW par prise combo 2 CCS (pour les 3 longueurs). La capacité des batteries de l'autobus de 12 m peut atteindre 250 kWh et celle du 18 m 300 kWh. L'autre solution préconisée est le 7900 S-Charge qui combine un moteur thermique 4 cylindres plus petit, compatible B100, avec un moteur électrique de forte puissance (120 KW), et des batteries lithium-ion haute capacité. Avec la récupération de l'énergie au freinage, on peut obtenir un roulage en 100 % électrique. Le dispositif « zone management » permet de faire baisser encore davantage la conso et donc les émissions polluantes. Le 7900 S Charge biocarburant en version 10, 12 et 18 m peut transporter 90, 105 et 160 passagers respectivement. Mercedes-Benz eCitaro 12 et 18 m L'eCitaro de 12 m, d'une capacité de 88 places, a été conçu avec un pavillon pouvant abriter divers équipements rendus invisibles par un carénage. Ses batteries NMC (des lithium-nickel-manganèse-cobalt) permettent d'obtenir une autonomie sans charge intermédiaire et dans des conditions idéales qui va jusqu'à 280 km. En plein été avec la climatisation à fond, ce sont environ 150 km selon les normes exigeantes Sort 2. Équipé de 12 packs de batteries, il atteint plus de 170 km d'autonomie. Il est doté de l'essieu ZF AVE 130 aménagé avec des moteurs électriques (2 x 125 kW). Dans un deuxième temps, l'eCitaro sera équipé d'une nouvelle génération de batteries NMC offrant pour un même encombrement environ 35 % d'énergie supplémentaire. L'autonomie réelle atteindra environ 200 km, sans charge intermédiaire. Mercedes propose également l'eCitaro avec des batteries électrolyte solide lithium-métal-polymère, appelées batteries solides (l'autonomie réelle atteindra alors 280 km). Elles constituent une deuxième option proposée par la marque, parallèlement aux batteries NMC. L'eCitaro 18 m (jusqu'à 146 passagers) sera proposé, au choix, avec des batteries NMC ou solides. Par la suite, le constructeur envisage l'eCitaro à pile à combustible de sa propre fabrication en guise d'extension de gamme. Il affichera une autonomie allant jusqu'à environ 400 km. MAN Lion's City 12 et 18 E Le MAN Lion's City E de 12,20 m de 88 places est pour sa part doté de batteries NMC (lithium-ion) de 480 kWh associées à un moteur électrique en position centrale de 240 kW. Cette configuration permet jusqu'à 270 km d'autonomie. Le 18 m, d'une capacité jusqu'à 120 passagers, est équipé de 2 moteurs électriques (centraux situés aux 2e et 3e essieux) de 320 kW et jusqu'à 480 kW et de 2 essieux directeurs synchronisés électroniquement. L'autonomie atteint 270 km dans des conditions optimales pour ce 29,9 t de PTAC. Les batteries lithium-ion d'une capacité de 640 kWh seront rechargées au dépôt. A l'aide d'un chargeur d'une puissance de 100 kW à 150 kW maxi, le bus est rechargé en moins de 4 heures estime le constructeur au lion. La REDACTION Photos Gilbert, constructeurs / X D.R. A bord des Heuliez Bus GX Elec, il y a un « Ecomètre » (signé Actia, l'algorithme logiciel associé ayant été développé par Heuliez Bus). Placé sur le tableau de bord, il permet au conducteur de s'adapter et d'optimiser son comportement de conduite. En fin de parcours, il peut juger, à l'écran, de la performance énergétique de sa conduite. L'arrivée des bus et minis électriques s'accompagne de panoplie de dispositifs de gestion de l'énergie, de chargeurs et d'équipements de maintenance... Le constructeur a récemment annoncé le changement de style pour sa gamme GX, avec, désormais, sur la calandre, la marque Heuliez visible en lettrage chromé sur fond noir et de nouveaux feux led. Le GX 137 E est le premier modèle dévoilé avec la nouvelle identité. Iveco Bus Crealis IMC et E-Way Outre ses bus hybrides Urbanway et Crealis en 12 et 18 m, Iveco Bus a son Crealis In Motion Charging et à l'export, l'E-Way « By Heuliez ». Iveco Bus travaille depuis longtemps sur des solutions visant à proposer des bus à énergie alternatives. A la large gamme gaz (voir A & B infos 202), s'ajoutent le Crealis in Motion Charging (ou IMC) standard, articulé ou BHNS jusqu'à 140, soit en mode filaire (trolleybus) ou sans fil (mode 100 % électrique). Ce véhicule peut évoluer sur des voies non pourvues de caténaires. Il est équipé de batteries de traction qui se rechargent pendant qu'il roule sous les lignes aériennes. Doté d'un moteur électrique d'une puissance nominale de 250 kW, le Crealis IMC récupère de l'énergie au freinage. Les batteries lithium-oxyde de titanate sont de 23 à 55 KWh (nombre et capacité sont à déterminer selon l'autonomie). La technologie In Motion Charging (avec charge en mouvement), entièrement électrique, sans boîte de vitesse, sans moteur thermique et alimentation par 2 perches reliées au réseau aérien, permet sans le captage filaire, de parcourir jusqu'à 15 km. A noter que le constructeur propose aussi une version Urbanway (18 m) avec cette technologie. Iveco Bus a par ailleurs annoncé que la gamme GX Elec est désormais commercialisée à l'export par les équipes d'Iveco sous le nom E-Way « By Heuliez » (en midi, standard et articulé). Ci-dessus, le Bluebus 6 m, idéal pour les navettes et les petites villes et, à droite, l'un des 12 m aux couleurs d'Ile-de-France Mobilités. A gauche, le Temsa ElectriCITY de 9,50 m et à droite, l'Avenue Electron en 12 m. En bref... Irizar gamme ie bus et ie tram - Avec sa nouvelle face avant et ses lignes redessinées, l'ie bus d'Irizar e-mobility est disponible en 10, 12, 15 et 18 m. Il intègre des innovations, ainsi que de nouvelles batteries. L'espace a été optimisé, ce qui permet de proposer une meilleure capacité pour les passagers et une excellente modularité. En milieu urbain, en embarquant 350 kWh et dans des conditions climatiques normales, on obtient une autonomie d'environ 250 km, soit environ 17 heures de fonctionnement. En version BHNS, les ie tram 12 et 18 m peuvent être aménagé, pour le premier, de 2 à 3 portes, d'un moteur d'une puissance de 180 kW et de batteries lithium-ion de 350 kWh, tandis que la version articulée, en 4 double portes et une simple avant, est dotée d'un moteur de 240 kW et de batteries de 525 kWh. Le standard a une capacité de 100 personnes, l'articulé de 155 passagers. Scania Citywide - Long de 12,10 m, haut de 3,30 m, le nouveau bus Scania Citywide électrique a une capacité de 100 passagers et peut être aménagé avec 3 portes. Il est doté d'un moteur électrique synchrone à aimant permanent refroidi à l'huile développant 300 kW. Il pourra être doté, au choix, de 8 batteries lithium-ion de 256 kWh ou 10 batteries de 320 kWh associées à un moteur électrique Scania refroidi par pulvérisation d'huile. Les batteries ont été aménagées sur le toit et à l'arrière. Van Hool bus A330 et Exqui.City à hydrogène - Selon les modèles (autobus A300 ou articulés Exqui.City), Van Hool propose de longue date des véhicules à hydrogène. Historiquement, il est l'un des premiers dans ce domaine. L'A330 Fuel cell 2 essieux de 12 m, est équipé du système à pile à combustible Ballard FC Velocity HD 85 associé au moteur électrique Siemens PEM (Permanent magnet motor) 2016 de 160 kW (PEM 2022 de 210 kW en option). En outre, le pack de batteries Actia est 24 kWh (36 kWh en option). Ses réservoirs à hydrogène (1 600 l) sont aménagés sur le toit. En 2 portes double (rampe UFR en partie médiane), il peut être configuré en 38 sièges (dont 4 PMR) + 1 UFR + 1 espace poussette + conducteur. L'Exqui.City à hydrogène de 18,23 m est quant à lui équipé du système à pile à combustible Ballard FC Velocity HD 100 associé au moteur électrique Siemens PEM 2022 de 210 kW (2 x Siemens PEM 2016 de 160 kW en option). En outre, le pack de batteries Actia est de 36 kWh. Comme sur l'A330, ses réservoirs à hydrogène de 1 600 l sont aménagés sur le toit. Avec 4 portes double (dont 1 rampe UFR à la première), il peut être doté de 33 sièges (dont 4 PMR) + 1 UFR + 1 espace poussette + conducteur. L'Otokar Kent C Electrique. Le Negobus-Rampini E60 d'une longueur de 6,11 m. Suite p. 17 La gamme Urbino de Solaris s'est élargie avec une version 12 m à l'hydrogène (photo ci-dessus à gauche) et la poursuite du développement des versions électriques : Urbino 12 et 18 m (ci-dessus, à droite, à Cracovie), le 15 m et bientôt un nouveau midi zéro émission. Dossier - Bus et minibus électriques Man Lion's City E en 12 m (12 E) lors de son passage à Paris (voir A & B Infos 201). Bacqueyrisses - Rosero First électrique. De gauche à droite : l'eCitaro 12 m, premier modèle zéro émission présenté par Mercedes-Benz, et l'eCitaro articulé. Volvo Bus propose plusieurs solutions pour son 7900, qu'il soit en standard ou articulé.