presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 06/07/2018 13:02:28 Référence : 46871

Man révèle sa feuille de route pour son eBus Lion's City qui aura 200 km d'autonomie

Lors de la présentation avant salon de Hanovre cette semaine, Man a détaillé sa feuille de route pour l'électromobilité. Une flotte de bus sera testée mi-2020 par le biais de plusieurs essais sur le terrain, en coopération avec différents exploitants européens. Au cours des derniers mois, le constructeur a conclu à cet effet plusieurs partenariats d'innovation avec les compagnies Hamburg Hochbahn et Verkehrsbetrieben Hamburg-Holstein (VHH), avec les services municipaux de Munich et la compagnie Münchner Verkehrs Gesellschaft ainsi que les services municipaux de Wolfsburg et la compagnie Wolfsburger Verkehrs-GmbH. Man a décidé de collaborer avec l'entreprise luxembourgeoise Voyages Emile Weber et Losch Luxembourg, importateur du groupe Volkswagen et le plus important distributeur du Luxembourg. La production en série des eBus Man Lion's City commencera alors en 2020, ce que nous a confirmé Rudi Kuchta, responsable de ventes bus chez Man. La chaîne cinématique entièrement électrique dispose de 160 à 270 kW maximum dans un bus standard. L'énergie nécessaire provient des batteries modulaires de 480 kWh (bus standard) ou 640 kWh (bus articulé). À cet égard, Man a recours à la technologie en matière de batteries, mise au point dans le système modulaire du groupe. La gestion intelligente de la température garantit une excellente disponibilité des véhicules, quelle que soit la saison. Ainsi, l'eBus Lion's City peut atteindre de manière fiable une autonomie de 200 km en conditions réelles, et ce, pendant toute la durée de vie de la batterie. Les batteries sont rechargées au dépôt à l'aide d'un connecteur CCS. Pour une puissance de charge moyenne de 100 kW, le bus standard se recharge entièrement en seulement trois heures, le bus articulé en quatre heures. Pour une puissance de charge maximale de 150 kW, cette durée est raccourcie en conséquence. L'enquête réalisée auprès de presque 200 clients en Europe ainsi que les retours de plusieurs villes ont permis à Man de parvenir à la conclusion qu'une utilisation flexible, sans dysfonctionnements ni recharges intermédiaires, est plus importante qu'une autonomie illimitée pour l'exploitation future de ces véhicules au quotidien. Surtout que la technologie en matière de batteries évolue à la vitesse de l'éclair. « Le Lion's City E reste toutefois à jour puisque les modules de batteries utilisés aujourd'hui pourront être mis à niveau dans la prochaine génération. De plus, la recharge en dehors des heures de pointe permet aux exploitants de profiter de tarifs plus avantageux pour l'électricité, grâce à la gestion intelligente des charges, et de contribuer ainsi à la rentabilité des eBus » conclut le constructeur. - FG

Ci-dessus, détails du futur eBus Lion's City. Man Truck & Bus s'attend à ce qu'environ 66 % des bus de ligne soient électriques d'ici 2030.

Ci-dessus, détails du futur eBus Lion's City. Man Truck & Bus s'attend à ce qu'environ 66 % des bus de ligne soient électriques d'ici 2030.

 Reproduction autorisée avec mention Autocar-infos-et-bus.com

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Volvo Bus 9700 et 9900
Promis à un bel avenir !
Dévoilé à Göteborg en Suède, les nouveaux Volvo 9700 et 9900 ont été conçus sur de nouvelles bases en tenant compte notamment des besoins des ... +

Le Berliet PR110
Franco-polonais de grande capacité
Le Berliet PR100 est encore à l’état de prototype qu’il séduit les Polonais. Ceux-ci en demandent une variante de grande capacité qu’il faut ... +

Double étage Setra S 531 DT TopClass
Quelle vue !
Setra a choisi la région de Valencia pour présenter son nouveau double étage S 531 DT de la série TopClass. Baptisée « Top view », la démonstration a ... +

Van Hool EX15H
De la polyvalence, du volume !
Depuis son lancement en 2014, la gamme EX de Van Hool ne cesse de s’étoffer avec des longueurs jusqu’à 14 m et trois hauteurs... Nous avons testé ... +

Le Renault R312
Un challengenational
Quinze ans après l’autobus standard, il devient urgent de lui trouver un remplaçant. Nous sommes en 1974 et le projet « Autobus Futur » est lancé. La ... +

Année