presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

Rechercher dans nos brèves :


Mise en ligne le 09/02/2018 09:26:26 Référence : 46104

Le secteur des transports attend beaucoup de la réforme sur la formation professionnelle

C'est dans les « tuyaux » : les grandes lignes de la nouvelle réforme de la formation professionnelle doivent être présentées aujourd'hui. La formation professionnelle ayant été jugée « inégalitaire, inefficace et complexe » d'après le Président Emmanuel Macron, ce dernier promet la « mère de toutes les réformes », celle qui va - enfin - tout clarifier... Interrogé à ce sujet, Loïc Charbonnier, président délégué général d'Aftral, estime que cette réforme permettra d'être plus transparent en ce qui concerne les résultats obtenus aux examens. Sont principalement visés les centres des apprentis notamment. Depuis novembre, les discussions se sont déroulés avec tous les représentants des grands secteurs d'activité (fédés, syndicats...) et devaient se terminer ce mois-ci. Les thèmes suivants ont été débattus : droit et accompagnement, puis alternance et entreprise, certification et qualification, gestion des parcours professionnels et enfin gouvernance et financement. Sur ce dernier aspect, les représentants dans les transports et surtout du transport routier et de la logistique ont fait valoir les besoins urgents de récruter et de former des candidats à la conduite... Ils espèrent donc que l'Etat financera davantage de formations, l'OPCA Transports étant aujourd'hui l'organisme collecteur, avec un budget global annuel de 40 millions d'euros, une partie provenant de la taxe d'apprentissage. La réforme permettra aussi à de grosses entreprises d'ouvrir leurs propres centres de formation, mais les principaux organismes de formations transports (Aftral et Promotrans) ont d'ores-et-déjà pris les devants en ouvrant de nouveaux locaux ou en agrandissant d'autres, un peu partout en France. - FG

Loïc Charbonnier, président délégué général d'Aftral, attend avec impatience ce que réserve la nouvelle réforme sur la formation professionnelle pour le transport et la logistique (photo Gilbert).

Loïc Charbonnier, président délégué général d'Aftral, attend avec impatience ce que réserve la nouvelle réforme sur la formation professionnelle pour le transport et la logistique (photo Gilbert).

 Reproduction autorisée avec mention Autocar-infos-et-bus.com

 Envoyer cette brève

  Commentaires

  Recevoir notre Newsletter

Richou à Cholet (Maine-et-Loire)
Esprit familial !
Stéphane et Jean-Francois Richou, troisième génération, ont décidé de travailler au sein de l’entreprise créée par leurs grands-parents. Stéphane ... +

Saviem S53M Luxe
Quelles sensations !
Les cars Saviem S45 et S53 et leur variante urbaine S105 seront fabriqués de 1964 à 1993, soit près de 30 ans ! Le type que nous avons pu tester est ... +

Autocars longue distance - 2e partie
Fidélisation selon Isilines
Isilines, marque exploitée par l’opérateur Eurolines, a décidé de miser sur la qualité de service, ce qu’apprécient les voyageurs de tous les âges, ... +

Irizar i3 hybride Low entry
Accessible et économique
L’Irizar i3 hybride est un autocar périurbain à entrée surbaissée doté de 41 + 1 places et 4 assises relevables ou 41 + 1 sièges et 2 emplacements ... +

Debras Voyages (78)
50 ans et ça continue !
Créée en mai 1968 par Irène et Marcel Debras, Debras Voyages, à Montainville dans les Yvelines, est une entreprise familiale qui a le transport par ... +

Volvo Bus 7900 articulé électrique
Concentré de technologie
Volvo Bus vient de dévoiler la version articulée électrique de son bus 7900... Le tout premier présenté à l’occasion de la célèbre course Volvo Ocean ... +

Année