presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°168 - Mars 2017 N°168 - Mars 2017 Essai Essai Matériel Matériel 28 29 > Temsa Maraton 12 Du volume, du confort Le Maraton est le car de grand tourisme chez Temsa, marque importée en France par DCG. Nous avons testé ce nouveau modèle aménagé en 50 places + guide + conducteur. Il est propulsé par le moteur Daf MX 11 de 435 ch. Les autocars de grand tourisme Temsa se sont succédés chez Dietrich Carebus Group, distributeur exclusif de la marque turque en France depuis 1999. Euro 6 oblige, le modèle « Grand tourisme » de la gamme a changé. Après le Diamond (introduit en 2004) et le Safari HD (en 2005), DCG propose aujourd'hui le Maraton. Il reprend le nom d'un ancien modèle Temsa, le Luxurious Maraton datant de 1984. Le Maraton version Euro 6 complète ainsi la gamme tourisme composée par les HD 12 et 13. D'une longueur de 12,36 m (et d'une hauteur de 3,90 m), le nouveau modèle « GT » a été étudié pour l'activité tourisme mais pas seulement... Notre essai nous a permis de découvrir un superbe modèle qui pourrait très bien intégrer la liste des véhicules longue distance. Nombreux avantages Il a plusieurs avantages par rapport à ses concurrents dont notamment son volume de soutes (11 m3), l'un des plus importants pour un deux-essieux. A hauteur et longueur égales, on trouve le Van Hool Acron (soutes de 10,25 m3), l'Iveco Bus Magelys Pro (9,5 m3) ou encore le Setra ComfortClass S 515 HD (9,9 m3). Notons également un habitacle spacieux aménagé avec des sièges inclinables velours et têtière intégrée lavable, des porte-bagages, des WC et, pour le conducteur et le guide, un poste de conduite vaste et fonctionnel comme on les aime (voir plus loin). Panneaux lisses, vitres teintées Le Maraton adopte, sur ses flancs, des panneaux lisses et en partie supérieure, des vitres teintées (et collées). Une baguette décorative a été aménagée tout le long du véhicule. La face avant intègre un éclairage led jour/nuit qui s'allume dès que le moteur se met en route. Il est placé au-dessus des feux et non en-dessous comme chez ses concurrents... Les vitres passagers (double vitrage teinté noir) joignent celles du poste de conduite (côté conducteur), tandis qu'au niveau de la porte avant, deux autres sont bien visibles en partie haute comme en partie basse. Bien pratique lors des manœuvres. Bien vu ! Le car grand tourisme est doté comme il se doit de deux grands rétros de chaque côté du pare-brise. La face arrière adopte un look aérodynamique. De forme légèrement bombée, elle intègre la lunette arrière surmontée d'une caméra protégée des salissures, un capot moteur comprenant cinq ouvertures horizontales. Un capot de forme octogonale qui, comme une pièce de puzzle, complète harmonieusement la carrosserie intégrant de superbes blocs feux triangulaires de part et d'autre... Derrière ce capot se trouve le moteur Daf MX 11 d'une puissance de 435 ch que nous détaillons plus loin (voir p. 30). Accès simple L'avant est accessible via trois marches bien disposées avec une poignée aménagée sur la planche de bord. En partie médiane, Temsa a eu la bonne idée de rajouter un marche-pied rétractable pour faciliter les montées et les descentes. D'autre part, un éclairage led dans chacune des marches de type « feux de position » constitue un repère pour les passagers plus particulièrement la nuit. Le Temsa Maraton reprend le design des planches de bord des actuels HD 12 et 13, avec un espace de conduite vaste et ergonomique. Les soutes de 11 m3 du Maraton sont parmi les plus volumineuses du marché pour un 12 m. Le pare-chocs s'abaisse pour donner accès à la roue de secours ou faire office d'escabeau pour nettoyer le pare-brise. Photos Gilbert Si la partie médiane comporte plusieurs marches (4 + 1 dépliable), la montée par la porte avant (photo page précédente) est parfaitement adaptée aux « 7 à 77 ans », comme disait Hergé. La face arrière est d'un très beau design : capot moteur intégrant aérations, feux triangulaires, lunette surmontée d'une caméra. TECHNIQUE 11-litres silencieux Le moteur Daf MX 11, qui équipe le Maraton 12, est le choix qui s'imposait pour un véhicule de cette catégorie. La réputation du moteur Daf MX11 n'est plus à faire... Il est silencieux, économe et puissant ! Pour son Maraton, Temsa a choisi le MX 11-320 développant 435 ch ; à 1 500 tr/min... Rappelons que le MX 11 a obtenu en 2015 le prix de l'Innovation dans la catégorie véhicules industriels grâce à sa technologie de pointe, « qui offre une fiabilité maximale, une grande efficacité énergétique et un faible poids pour une capacité de charge optimale » indique Paccar. Le moteur 6-cylindres MX 11 intègre des technologies avancées telles que le double arbre à cames en tête et l'injection de carburant à rampe commune haute pression. Le résultat est sans appel : performances élevées, faible poids et faible consommation de carburant, ainsi qu'une fiabilité et une durabilité maximales. Ajoutant les performances du moteur et les lignes aérodynamiques du Maraton, on a pu obtenir d'excellentes consommations (voir p. 32). Boîte ZF, Clim Eberspächer Le moteur Daf MX 11, produit par le groupe Paccar, est associé à la boîte semi-automatisée ZF Astronic 12 AS 2301 qui intègre un Intarder. Celle-ci s'avère douce et sans à-coup. Voilà qui est un « plus » pour une conduite très « coulée ». Côté sécurité, on retiendra que le Maraton est équipé de l'avertisseur de franchissement de ligne (LDWS), du régulateur de vitesse Adaptatif (ACC) sans oublier du freinage automatique d'urgence (AEBS). La clim est assurée par un Eberspächer Spheros Revo avec régulation électronique. Sa puissance est de 39 kW. Fiche technique Véhicule testé Moteur Daf-Paccar MX 11 320, 6 cylindres, de 10,8 l développant 435 ch, SCR + EGR. Boîte ZF AS Tronic 12 AS 2301 semi-automatisée avec ralentisseur hydraulique intégré (couplage Intarder à la pédale de frein). Suspension avant à roues indépendantes avec amortisseurs et barres stabilisatrices, 2 coussins d'air ; arrière 4 coussins d'air et 4 amortisseurs télescopiques. Freins double circuit pneumatique à disques AV/AR, ABS, ASR, ESC, EBS, ESP, LDWS, AEBS, ACC. Climatisation Eberspächer Revo de 39 kW, clim conducteur. Pneus Michelin XZA 2 Energy 295 / 80 R 22.5 X Coach XD (arrière), HLZ (avant) ; roue de secours située derrière le pare-chocs avant. Réservoirs gazole 583 l (remplissage AV gauche et droite), AdBlue 50 l. Les différents organes du moteur Daf équipant le Maraton sont placés de manière à réduire les temps d'immobilisation. Fusibles ou batteries sont accessibles. Le moteur Daf MX 11 a obtenu en 2015 le prix de l'Innovation. Il est à ce jour sur un car de 12 m le 435-chevaux le plus économe en gazole. Le véhicule de l'essai était équipé du dispositif anti-incendie. Équipements de série... Moteur Daf-Paccar MX 11, 6 cylindres, de 10,8 l développant 435  ch. Boîte ZF AS Tronic 12 AS 2301 semi-automatisée avec Intarder. Sièges passagers inclinables et décalables ; siège conducteur à suspension pneumatique avec accoudoirs + micro col de cygne. Clim de 39 kW. Audio radio multimedia tactile GPS MP3, micro guide dans tableau de bord, moniteur avant motorisé + central fixe, antenne multifonctions GPS/GSM/radio. Dispositifs de sécurité AEBS, LDWS, ACC, ABS, ASR, ESC, EBS, ESP. Eclairage intérieur led, lumière nocturne bleue, éclairage des soutes. Coffres conducteur verrouillable. Montre digitale avec affichage de température. 2 trappes de toit électriques AR avec ventilation. Kitchenette avec frigo 60 l + machine à café WC central à eau. Prise de 220 V par rangée de siège + wifi. Pare-soleil avant électrique et latéral manuel. Rétroviseurs chauffants avec réglage électrique. Couchette conducteur équipée. Radar de recul, caméra de recul. Frigo 42 l dans le tableau de bord. ...et en option Peinture métallisée. Chauffage dans emmarchement. Bouton démarrage moteur au tableau de bord. Tapis noir anthracite sous les sièges. Système protection incendie automatique. CONFORT Espace maxi Le confort est omniprésent à bord du Maraton. Conducteur, guide et passagers sont choyés. Du fait de ses dimensions (voir p. 29), le Maraton 12 adopte un plancher surélevé qui permet d'obtenir des soutes généreuses de 11 m3. Rappelons que la hauteur du véhicule est de 3,90 m, l'une des plus hautes du marché pour cette longueur (12,36 m). Les soutes sont accessibles via un panneau à droite et trois à gauche. A bord, le sentiment de volume se fait également ressentir. Tout d'abord dans le poste de conduite où le conducteur et le guide bénéficient d'un vaste espace grâce à la planche bien dimensionnée. Devant le siège guide a été aménagé un frigo de 42 l. La planche de bord se prolonge vers la gauche intégrant le tableau de bord en demi-cercle. Tout est à portée des doigts : à droite, le sélecteur de vitesses, juste au-dessus, l'ensemble des commandes (ouvertures portes, warning, chrono numérique, clim et ventilation...) que l'on trouve aussi à gauche du tableau de bord. Tableau de bord digital Au centre, l'ensemble composé du compte-tours, l'indicateur de vitesse, celui de la pression des pneus, et celui des réservoirs est entièrement digital. Un affichage des détails plus nets et plus précis que sur un tableau de bord classique... Le conducteur peut également ranger ses affaires dans des coffres d'un bon volume et fermant à clef. Enfin, dans l'habitacle, les passagers bénéficient de sièges inclinables d'un bloc composé de liseuses et de buses de ventilation, de racks à bagages ouverts... Il y a le wifi et une prise de 220 V à chaque rangée en plus ! Porte-bagages ou coffres fermant à clef, conducteur comme passagers ont amplement la place pour leurs effets personnels. La planche de bord, divisée en deux parties, intègre, à droite, le frigo de 42 l, et à gauche, les commandes et le tableau de bord digital. Photos Gilbert Les sièges inclinables (et décalables) disposent d'accoudoirs côté couloir et de têtières. Les nombreux équipements du Maraton sont accessibles via de grands panneaux. CONDUITE - CONSOMMATION Record battu ! Une fois de plus, avec le moteur Daf, le Maraton réalise un beau score avec une consommation moyenne de 25,8 l/100 km. Affichant 3 627 km au compteur, le Maraton est chargé à plus de 80 % de son PTAC, comprenant le poids de 3 personnes. Paris - Verneuil-sur-Avre Départ plutôt difficile pour le Maraton qui doit se faufiler dans la circulation pour atteindre le périphérique parisien... Hélas, un accident nous ralentit ! Il faut attendre la sortie en direction du tunnel de St-Cloud pour prendre de la vitesse. Passée la bifurcation pour la N12, nous roulons bien malgré un vent de face, ce qui est la cause du bruit d'aérodynamisme dans l'un des rétros. Dans la côte de Dreux, nous atteignons la vitesse de 95 km/h à 1 240 tr/min sur le 12e rapport. Chapo bas au moteur Daf MX 11 qui, en outre, est très silencieux. Nous terminons cette étape en 1 h 30 en ayant consommé 25,6 l/100 km. Verneuil-sur-Avre - Bourg-Achard Cette partie de notre essai est composée d'une multitude de ronds-points aussi différents les uns que les autres... A bord du Maraton, on n'a aucunement la sensation de tangage dans les virages, alors que la hauteur du véhicule est de 3,90 m ! De même, sur des revêtements pas toujours égaux, la suspension reste douce quelque soit l'endroit où l'on est assis dans le car... A la sortie des ronds-points, les reprises sont remarquables, avec des passages de vitesses progressives et bien difficiles à deviner tant la boîte ZF est bien réglée... Pendant ce trajet, nous apprécions le tableau de bord digital comme sur les berlines haut de gamme. Par temps clair ou le soir en fin de journée, les données sont bien visibles. Deux chiffres s'affichent de façon bien visible : le régime moteur en tour/minute et la vitesse en kilomètre/heure. Sur cette étape, pas de ralentissements particuliers, si bien que nous arrivons à Bourg-Achard après 2 h 09 de parcours en ayant consommé 26,3 l/100 km. Bourg-Achard - Paris Pour démarrer cette étape, nous réalisons dans un premier temps le test de 0 à 100 km/h. Vitesse atteinte en 41 secondes à 1 250 tr/min sur le 12e rapport. En cette fin de journée, après Rouen, la circulation reste dense et ce jusqu'à Mantes-la-Jolie. Le Maraton conserve ses atouts sur autoroute : peu bruyant du fait de l'excellente insonorisation générale mais aussi de celle du moteur. Ce modèle sera par ailleurs apprécié pour ses dimensions et son habitabilité. Nous arrivons à notre station-service de départ en 1 h 35 en ayant consommé 26,1 l/100 km malgré le mauvais temps. La moyenne a été de 25,8 l/100 km. - FG Photo Gilbert