presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°174 - Novembre 2017 Matériel Salon > Compte-rendu des RNTP à Marseille (10 - 12 octobre) L'après-gazole en marche Aux 26e Rencontres nationales du transport public à Marseille, la transition énergétique a été l'invitée surprise du salon. Les élus locaux encouragent même une série d'expériences entre les constructeurs et les groupes de transport. Alors que la future loi d'orientation des mobilités ne sera présentée par la ministre chargée des Transports, Elisabeth Borne, que début 2018, les 26e Rencontres nationales du transport public à Marseille ont démontré qu'il existait une foule de solutions pour préparer l'après-gazole. Mme Borne, en inaugurant ces Rencontres, a certes évoqué les 70 propositions formulées par le Gart, l'UTP, Régions de France, la Fnaut, la FNTV et TDIE, ainsi que les Etats généraux de la mobilité, mais elle a aussi donné un avant-goût de sa loi d'orientation. Parmi les thèmes, elle a cité la mobilité durable, la qualité de services, l'intermodalité et la multimodalité, la transition énergétique et la santé publique. Et chose nouvelle, telle qu'annoncée aux Assises nationales de la mobilité lancées le 19 septembre, ces propositions feront l'objet d'un débat entre usagers, collectivités, entreprises, associations... « Il faut repenser le modèle économique : force est de constater que vous avez déployé une énergie forte pour apporter des propositions à ces débats qui nous passionnent tous » a dit la ministre devant un parterre impressionnant d'élus et de représentants de fédérations et d'associations. Aux RNTP on a pu voir de nombreuses innovations technologiques tournées vers l'électromobilité, mais aussi l'accessibilité, les services aux transporteurs... Mix de solutions chez DCG et Volvo Bus La transition énergétique, thème central aux RNTP à Marseille, c'est aussi le bus et le car électrique... Dietrich Carebus Group, qui avait exposé son Yutong ICe 12 électrique devant l'entrée du hall a été le premier à présenter le projet en partenariat avec Transdev et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Le car de 12 m d'une capacité de 59 places assure la liaison Avignon-Arles deux fois par jour. Une distance de 100 km (aller-retour) que l'ICe 12 n'a aucune difficulté à réaliser puisque son autonomie varie entre 200 et 250 km. Une première pour DCG qui dit avoir déjà des résultats extrêmement positifs en ce qui concerne la conso électrique, le car roulant sur une ligne interurbaine. Un événement très important pour l'importateur qui venait de livrer, quelques jours plus tôt au groupe Savac, 12 cars Yutong du même modèle (voir p. 18). Sur son stand, il exposait également son bus électrique Yutong E 12 LF (version 2 portes : 27 places assises + 65 places debout + 1 ; version 3 portes : 23 places assises + 69 places debout + 1). Pour sa part, Volvo Bus, exposait son 7900 et a détaillé son test avec la RTM. Marseille fait rouler un 7900 hybride électrique sur sa ligne 82 (vieux port et Mucem). L'essai, qui se déroule durant 4 semaines, prend en compte la recharge rapide via pantographe et l'utilisation de HVO (gazole synthétique renouvelable) pour son moteur D5. Le 7900 peut rouler à l'électricité sur une distance de 8 km et pour recharger les batteries, il ne faut que 3 à 6 minutes. Selon Volvo Bus, ce modèle consomme 60 % moins d'énergie qu'un bus diesel, et avec l'utilisation de HVO, les émissions de dioxyde de carbone et de particules fines sont fortement diminuées. A ce jour, Volvo Bus a commercialisé 3 600 autobus roulant à l'électricité ou combinant des moteurs thermiques et électriques. Irizar ie tram, solution BHNS En première mondiale aux RNTP et avant le salon Busworld à Courtrai (voir p. 22), Irizar a dévoilé son ie tram (signé Irizar e-mobility), en présence des représentants de la Communauté d'agglomérations Pays Basque. Long de 18,73 m, l'ie tram (version BHNS et articulée de l'ie 12) est doté de 3 portes doubles et une simple à l'avant (capacité d'environ 155 personnes). Une des caractéristiques les plus visibles, hormis la très grande surface vitrée de part et d'autre du véhicule, est l'arc périmétral chromé au niveau de la face avant. Cette identification propre pour ce modèle de type tramway est complétée par moult petits détails comme les cache-roues, ainsi que le remplacement des rétroviseurs par de caméras qui projettent leurs images dans deux écrans situés à l'intérieur du véhicule de chaque côté du conducteur. Irizar e-mobility a conçu l'intérieur de l'habitacle de façon à rendre le voyage agréable en toute sécurité : il y a des baies vitrées en partie basse et les sièges sont d'un niveau élévé de confort en plus de mains courantes placées près des portes et sur les parois. Le moteur, fabriqué par Alconza, une des entreprises du groupe, est un synchrone aux aimants permanents avec une puissance de 230 kW, suffisante pour répondre aux opérations demandées. Les inverseurs et l'électronique de la motorisation ont été créés par Jema. Les batteries à haute densité de puissance et d'une longue durée de vie utile, sont en lithium Ion et appartiennent à la famille LTO (lithium titane-oxyde). Heuliez Bus GX Linium BHNS Le GX Linium est la version du Bus à haut niveau de service du GX Elec d'Heuliez Bus. La version électrique des GX 337 et 437 du constructeur commence à trouver preneur. Il a également signé une entente avec Forsee Power pour la fourniture de batteries (voir nos actualités en p. 6). Disponibles en versions standard et articulée, les GX Linium ont été conçus pour pouvoir également circuler en site propre. La face avant est dotée d'un large pare-brise aux volumes arrondis et pour la première fois, l'avant ne comporte plus le logo bien connu « HB » mais le nom de la marque en lettres capitales... On notera les différentes caractéristiques de ce modèle : une carrosserie modulable (on peut ainsi personnaliser le véhicule pour valoriser l'image de son réseau), un pavillon vitré (Lumi'Bus), des baies panoramiques, un soufflet d'articulation translucide, des ports USB, des sources lumineuses intégrées dans les colonnes (Lampa'Bus), des racks à bagages, à vélos, un tableau de bord avec cluster couleur (combiné à l'option d'aide à la conduite « Driver aid »). Les Linium sont équipés de batteries lithium titanate oxyde de 105 kWh et d'un moteur électrique 160/200 kW. La recharge peut se faire via un pantographe (Heuliez Bus soutient le système OppCharge, protocole de communication standard qui garantit la fiabilité et l'interopérabilité du système). Heuliez Bus propose aussi ses GX hybrides, GNV et diesel (moteurs Iveco Tector 7 et Cursor 9)... Iveco Bus : objectifs gaz et électromobilité Pleinement engagé dans la transition énergétique, Iveco Bus a présenté un ensemble de motorisations propres aux RNTP à Marseille. Le constructeur propose déjà le minibus Daily électrique qui est exposé en une nouvelle version excursion aux RNTP. En complément, il a exposé son bus Urbanway au gaz naturel en version 10,50 m (Natural Power). En avant-première, à Courtrai, il a dévoilé son Crossway gaz Low entry (voir p. 28). Etait aussi exposé aux RNTP, le Crossway LE 12 m City. Reste l'électromobilité. Selon Olivier Michard, directeur commercial marché France et grands comptes, « en ce qui concerne l'offre électrique, elle évoluera pour répondre à la maturité du segment. Nous observons un intérêt grandissant pour notre minibus Daily électrique, qui se traduit par des commandes fermes dans certains pays européens, mais dans des volumes moindres en France ». Iveco Bus confirme que son offre gaz permet de répondre concrètement aux attentes des collectivités et des villes de plus de 250 000 habitants (dans le cadre de la loi de transition énergétique), « car c'est une offre mature, économiquement viable, avec de réels gains environnementaux, notamment avec le biométhane ». Quant à son offre hybride, le constructeur l'a développée ces dernières années en se préparant pour la transition vers le full électrique. Scania expose son Citywide gaz Ayant affirmé sa volonté de développer plusieurs filières liées au biogaz et à l'éthanol (notamment avec Raisinord), ceci afin de proposer à ses clients des solutions à faibles émissions et aussi zéro émission (avec le Citywide électrique), Scania a exposé un exemple de son bus au gaz : le Citywide version low floor au GNV. Ce 12 m est aménagé avec 4 réservoirs de 320 l. Il était exposé aménagé en 97 places (dont 25 assises). Il est doté du moteur Scania GNC de 280 ch. Dietrich Véhicules City 23 et Modulis Dietrich Véhicules est venu avec son City 23 et son Modulis, proposés en plusieurs aménagements de sièges et de places UFR. Le Modulis était présenté sur base Citroën Jumper. Le City 23, réalisé sur châssis Mercedes-Benz 516 CDI, peut accuellir 11 passagers assis + 1 UFR et 12 debout. Pour l'acessibilité, il y a une porte-double en partie médiane (avec accès surbaissé) et des vitres panoramiques tout autour du véhicule. Durisotti Cityline 26 C'est bien un 26 places qu'a présenté Durisotti aux RNTP. Sur base Mercedes-Benz Sprinter de 5,5 de PTAC, le Cityline de près de 7,80 m est équipé de 2 accès, soit une porte double avant et une simple arrière. Man Lion's City gaz et Neoplan Skyliner double étage Aux côtés du Man Lion's City 18 m électrique, le constructeur a exposé sa solution gaz avec le Lion's City GNV, disponible en 2 essieux (12 et 13,70 m), 3 essieux (14,70 m) et articulé (18,75 m). L'autonomie est garantie par l'aménagement de 4 à 10 bouteilles de gaz (plastique composite ou alu). Le 6 cylindres Man atteint 272 à 310 ch maxi. Côté Neoplan, on a pu admirer un Skyliner aménagé pour l'activité interurbaine en 91 places. EvoBus : Mercedes-Benz Citaro hybride et Future Bus / Setra 415 LE business En tout, le stand EvoBus a présenté 4 véhicules, dont 3 de la marque Mercedes-Benz et un de chez Setra. Aux côtés du futuriste Future Bus, à conduite autonome, Mercedes-Benz a présenté en première mondiale son Citaro hybride avec une hybridation 48 V, doté de la motorisation de la série 936 (diesel couché OM 936, debout OM 936h ou GNV M 936 G). Il affiche jusqu'à 8,5 % d'économies de carburant par rapport à un Citaro Euro 6. Chez Setra, la vedette était le S 415 LE business qui combine les avantages d'un autobús en termes d'accessibilité et ceux d'un car en ce qui concerne la maintenance et la conso de carburant. Bluebus : voilà le 12 m en 3 portes Blue Solutions du groupe Bolloré est reconnu pour ses véhicules équipés de batteries LMP (lithium métal polymère). Au salon RNTP, le constructeur a présenté son autobus de 12 m aménagé avec 3 double portes. Ce bus, qui a été choisi par Paris et Bruxelles, dispose de 180 km d'autonomie. A ses côtés, on a pu admirer le Bluebus de 6 m et la borne de rechargement conçue par IER (recharge des batteries en 8 h maxi). Safra montre son Businova standard C'est un 12 m qui a été présenté par Safra aux RNTP à Marseille. Proposé en version électrique hybride plug-in, ce modèle garde toute son efficience : il est doté d'un moteur composé de 2 chaînes de traction en parallèle (électrique et hydraulique) autour d'une boîte de couplage... Ce condensé d'innovation a reçu en juin 2014 le trophée de l'Innovation dans la catégorie énergie-environnement. Sa capacité varie de 92 à 100 passagers. - FG HCI - Karsan Jest électrique On connaissait le Jest à moteur thermique, le voici en électrique. 22 places + 1 UFR + conducteur, une capacité importante dans un véhicule de 5,85 m de long... Karsan l'a fait avec son Jest importé en France par HCI Groupe et le voici en électrique équipé d'une batterie de 66 kWh et d'un moteur de 125 kWh. Référencé Ugap et Réunir, HCI group poursuit son développement. On devrait voir les premières livrasions du Jest en 2018. Photos Gilbert