presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°176 - Février 2018 Matériel Prise en main Fruit de la collaboration entre Car-Bus et Rampini Wolta, le mini électrique Avec sa face avant qui lui donne un look d'autocar, le Wolta de l'italien Rampini carrossé par l'espagnol Car-Bus est arrivé chez nous... Ce minibus électrique de 6 m est commercialisé par l'importateur Negobus. Le Wolta de Rampini, réalisé par Car-Bus, fut l'une des grandes vedettes du dernier salon de Madrid en mai dernier... Cet italo-espagnol est commercialisé en France depuis peu par Negobus, également importateur des marques Sunsundegui et Ferqui. Il arrive bien après le Zeus (ex-BredaMenarinibus aujourd'hui Industria Italiana Autobus), l'Oreos 2X (PVI appartenant aujourd'hui au Groupe Renault) ou encore le Bluebus 6 m (Blue Solutions du groupe Bolloré). Mais malgré ces concurrents, le Wolta à toute sa place sur le marché français estime Jean-Marie Barbier, dirigeant de Negobus. Outre sa chaîne cinématique maîtrisée « mise au point par Rampini, testée depuis des années et aujourd'hui reconnue », c'est son design qui frappe au premier regard. C'est ce qui a séduit Xavier Druart, directeur des Transports de Magnum Paris (ex-Avis Chauffeur) qui a décidé de tester le Wolta. « Ses grandes baies vitrées procurent une belle clarté à l'intérieur, il y a de la place pour 11 personnes assises et 22 debout + le conducteur (ou 11  places assises + 16 debout + 1 UFR + conducteur) ». 160 km d'autonomie minimum Bien entendu qui dit véhicule électrique dit autonomie. Elle est de 160 km en moyenne et on peut atteindre 200 km sur le plat. Le Wolta est doté d'un pack de batteries de 68 kWh ou 100 kWh. A noter que l'emplacement des batteries, situées sur le toit, permet un équilibre idéal des charges et un confort intérieur amélioré pour les passagers. Le Wolta est par ailleurs équipé d'un système embarqué de pilotage des batteries qui permet le contrôle et l'optimisation de l'emploi de ces batteries, et un diagnostic permanent, en temps réel. En outre, l'implant multiplexé « TeQ » embarqué interagit directement avec le système de contrôle des batteries et avec l'ensemble de la chaîne de traction afin d'optimiser l'ensemble du fonctionnement du minibus. Elles se rechargent grâce à un chargeur de type embarqué 22 kW 3P+N+G et ou externe pour une charge rapide permettant également la recharge de nuit. On obtient 20 % de charge au bout d'une heure, le mode lent nécessitant 5 heures (pour une charge complète). Les batteries sont associées au moteur électrique Siemens (de type 1PV5135-4WS14) de 67 kW (couple nominal de 160 Nm et d'un couple maxi de 200 Nm. Côté pratique, le véhicule peut être doté d'une rampe électrique... Les parties basses des faces avant et arrière s'ouvrent pour le remplacement des ampoules et la vérification des connexions électriques (panneau arrière). Conclusion : le Wolta de Rampini - Car-Bus est loin de nous laisser indifférent... Il s'agit d'une belle réussite pour la toute première collaboration entre Car-Bus et Rampini sur ce type de véhicule, qui devrait rapidement trouver preneur en France. François GILBERT La face avant du Wolta lui donne un look de car. Ci-contre, le poste de conduite d'une très grande simplicité. Fiche technique Véhicule testé Moteur électrique Siemens 1PV5135-4WS14 de 67 kWh Boîte ZF, réducteur intégré à l'essieu arrière Essieu ZF à roues indépendantes AV, rigide AR fabrication Rampini ; suspension pneumatique Wabco avec système Ecas, agenouillement 70 mm, ossature acier Freins à disques Wabco, ABS, ASR Rayon de braquage 7 500 mm entre murs - 7 000 mm entre trottoirs Clim conducteur Autoclima de 950 W (2 700 W clim passagers, en option) Batteries Winston, pack de 68 kWh ou 100 kWh SUR LA ROUTE Silence, on roule Le Wolta, bien que très moderne à l'extérieur, conserve des équipements classiques à bord. En roulant, l'absence de bruit est flagrant. Sièges suspendus, mains courantes équipées de boutons d'arrêts, rampe manuelle (ou électrique) pour l'accessibilité UFR, éclairage au-dessus des baies vitrées (3 à gauche, 2 à droite) 1 porte coulissante vitrée), et à l'avant, un poste de conduite surélevé avec une séparation... Voilà ce que l'on observe en montant dans le Wolta. Le conducteur bénéficie d'un siège à suspension pneumatique, mais la planche reste basique : au centre, le volant, à gauche, l'indicateur de vitesse, derrière le volant, un écran LCD avec les indicateurs de niveau de charge des batteries, et un autre, vertical celui-là, avec différentes infos sur la batterie, le frein de parking, l'ouverture de la porte... Le gros bouton rouge d'urgence est mis en évidence à droite du volant et à côté du bouton commandant la rampe, la montée ainsi que la descente du véhicule. La clef de contact est située à gauche, près de la vitre, ce qui est également le cas des commandes de la boîte ZF. Le véhicule est admirable sur route : d'un silence étonnant (on entend uniquement le bruit des pneus Continental 235 / 75 R 17.5 sur le revêtement). Il se manœuvre bien grâce à son empattement de seulement 3 700 mm. La caisse vient se positionner très bas, il faut donc bien faire attention aux dos d'âne. A l'avant, comme sur les côtés, la visibilité est excellente, le Wolta adoptant un grand pare-brise bombé et large, une vitre conducteur en deux parties et des rétros dignes d'un autocar. Avec son avancée avant (intégrant calandre, pare-chocs et feux), ce look lui donne l'allure d'un car. Ci-dessus, les places assises sont aménagées à l'arrière. Ci-contre, le Wolta de la prise en main était équipé d'une rampe UFR électrique. Photos Gilbert Le Wolta est doté d'un pack de batteries Nr. 105 Cells LiFePO4 (cellules d'origine chinoise avec dispositif de chauffage pour une mise à température idéale des batteries et pour une charge optimum) de 68 kWh ou 100 kWh.