presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°172 - Août/Septembre 2017 Matériel Prise en main > Solaris New Urbino 12 GNV Solution durable Dévoilé au dernier salon IAA de Hanovre en 2016, le Solaris New Urbino 12 au gaz naturel pour véhicules complète la large gamme du constructeur composée de 7 modèles urbains en mode de propulsion alternatifs... Nous l'avons testé à Ennery, près de Metz, où est situé le siège social de Solaris France. Le poste de conduite intègre un portillon entièrement recouvert de verre trempé. Elégant. Le Solaris New Urbino 12 GNV (CNG en anglais) est le dernier-né de la gamme de bus urbains du constructeur polonais, le New Urbino étant la nouvelle génération d'autobus. Il a été dévoilé lors du dernier salon des véhicules industriels de Hanovre l'an passé, en même temps que le New Urbino 12 hybride doté du système hybride série de BAE. En tout, pour la nouvelle génération de l'Urbino baptisée New Urbino, il y a 7 modèles en mode de propulsion alternative (New Urbino 12 m standard et 18 m articulés électriques, New Urbino 12 et 18 hybrides, 12 et 18 GNV et 12 et 18 Trollino). S'ajoutent à ces modèles, les New Urbino 10,5 (qui remplace l'Urbino 10), 12 (en 2 ou 3 portes) et 18 diesel (ce modèle étant lui disponible avec 3 ou 4 double portes), ainsi que le New Urbino 12 Low entry... De l'extérieur, le New Urbino 12 GNV est très ressemblant au Trollino 12 (sans les perches). Il est en effet doté en partie supérieure d'un habillage complété par des panneaux profilés tout autour du pavillon. Ceci permet de rendre invisible les 5 bouteilles en matière composite (5 x 315 l - voir fiche technique p. 24) et le système de ventilation supplémentaire du moteur sur le toit (à l'arrière), situé non loin de la clim. Viennent s'ajouter les vitres teintées et collées formant un décroché au-dessus des passages de roues, des panneaux latéraux peints en partie basse et partiellement en noir en partie supérieure. Cela contribue à faire ressortir davantage l'esthétique et le style moderne de ce bus, par rapport à la version précédente (Urbino). La face avant est dotée d'un pare-brise formant un décroché vers la porte avant, surmonté d'un espace pour la girouette et, enfin, d'une calandre intégrant feux de route, clignotants et feux jour-nuit. La face arrière, totalement lisse, est composée d'une lunette et, en haut à gauche, d'une ouverture en verre trempé derrière laquelle on trouve le liquide de refroidissement, une partie de la sortie d'échappement, le filtre à air et le liquide hydraulique du ventilo... Il y a le classique capot moteur sous lequel il y a l'ensemble des organes gaz et du moteur Cummins ISLGE8.9E6 de 8,9 l développant 320 ch. Le modèle présenté est équipé de la boîte automatique Voith Diwa 6. 2 points d'approvisionnement Le véhicule comprend par ailleurs un système de graissage centralisé et 2 points d'approvisionnement gaz, l'un à l'arrière et l'autre à l'avant droit. A noter que si le modèle présenté est doté d'un système de recharge lent (d'ordinaire pour le dépôt la nuit), il peut être doté d'un système supplémentaire, rapide (+ sélecteur), et des branchements conformes à la réglementation française. Dotations « salon » Le New Urbino 12 GNV testé en Moselle était aménagé pour le salon IAA de Hanovre. Il revêt du noir et du jaune métallisé pour les vingt ans du constructeur. Ce n'est pas l'habituel véhicule de démonstration ! Il est en effet équipé à l'intérieur de sièges rembourrés de couleur grise, d'un revêtement gris clair au sol et d'un pavillon en revêtement imitation bois. Le poste de conduite est celui de tous les New Urbino : vaste et bien équipé, avec un tableau de bord VDO (possibilité de l'Actia et du tableau avec touches tactiles en option). A noter que le portillon est conçu avec une plaque en verre trempé (noire), rendant l'ensemble très élégant et d'un espace monnayeur et rendu de monnaie. La partie arrière du poste de conduite est fermée et l'entrée peut recevoir un portillon-cabine anti-agression si besoin. Pour les passagers, bien des équipements leur sont proposés : boutons « arrêts demandés » avec un éclairage à chaque main courante côté couloir, prises USB pour recharger téléphones et tablettes, des éclairages aux portes (blanc lorsqu'elles sont ouvertes, rouge lorsque elles sont fermées), une rampe manuelle reposant dans un caisson entièrement en aluminium... Tous les aménagements sont par ailleurs faciles à entretenir et à nettoyer, et les voussoirs composites peuvent s'ouvrir en un tour de main grâce à une clef... Le gaz a bien des avantages ! Nous prenons la D1 puis l'A4 pour nous rendre à la gare routière de Metz, à proximité du nouveau centre Pompidou. Au départ, si le moteur Cummins de 8,9 l peut paraître bruyant, il faut savoir que Solaris France proposera ce modèle gaz avec une isolation supplémentaire, et, à la clef, une révision de nombreux points techniques pour répondre à la demande de ses clients français. Reste que le véhicule est très silencieux dans son ensemble, et même si le conducteur a l'impression d'entendre le ronronnement du moteur comme sur un diesel, les vibrations sont quasi nulle. Très agréable à conduire, donc. Les trains sont également doux (essieux ZF à roues indépendants à l'avant, essieu rigide à l'arrière). Le gaz reste un carburant alternatif très avantageux, car son prix varie à la pompe entre 0,25 € et 0,85 € au kilo, selon si vous avez souscrit ou non à un contrat d'approvisionnement avec une société de gaz. Les 1 575 l offrent une autonomie largement suffisante pour couvrir une journée d'exploitation. Bref, il y a non seulement dans ce Solaris New Urbino de l'esthétique, mais aussi du durable, le GNV étant l'un des carburants actuellement en plein boum, une alternative propre par rapport au diesel. Le bus au GNV répond aux attentes. C'est un des carburants cités dans les derniers textes légiférant l'utilisation de véhicules de transport de personnes à basses émissions en zones hyperdenses. • François GILBERT Les portes s'ouvrent ainsi à l'avant, ainsi qu'en partie médiane et arrère. Leur largeur fait 1 250 mm. Photos Gilbert Confort et convivialité règnent à bord du Solaris New Urbino 12 GNV... Notamment grâce à un éclairage led sur les mains courantes. Parmi les autres équipements, notons les prises USB (photo ci-dessus) et la rampe manuelle disposant d'un plancher creusé antidérapant tout en alu. Fiche technique Moteur Cummins ISL G8.9E6 6 cylindres de 8,9 l de 320 ch Boîte Voith Diwa 6 ou ZF Ecolife Ralentisseur intégré à la boîte de vitesses Essieu ZF à roues indépendantes AV, rigide AR ; suspensions Ecas agenouillement 70 mm, relevage 60 mm Graissage châssis système central avec autocontrôle Ossature acier inoxydable Freins à disques, frein additionnel ZF Servocom, système de freinage EBS (circuit double) + ABS + ASR Rayon de braquage 10,30 m (entre murs), 8,32 m (entre trottoirs) Clim conducteur et passagers compresseur électrique, Konvekta UL500 de 24 kW ; chauffage convecteurs + 2 aérothermes 2 vitesses Réservoirs : 1 575 l (5 x 315 l) en matériaux composites ; 5 x 340 l (soit 1 700 l) en option. Vue sur le pavillon (ci-contre) et de certains éléments de l'échappement et de la ventilation à l'arrière gauche (ci-dessus). Le capot moteur renferme plusieurs autres pièces mécaniques accessibles, ainsi que le point d'approvisionnement gaz (photo à droite). A l'avant, feux et clignotants sont aussi atteignables. Photos Gilbert