presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°174 - Novembre 2017 Matériel Salon > Compte-rendu de Busworld Courtrai Grandiose ! La 24e édition de Busworld qui s'est tenue à Courtrai du 20 au 25 octobre a fait une large place aux autocars comme aux autobus, ainsi qu'aux minicars-minibus... Retour sur cet événement qui a levé le voile sur nombre de nouveautés. La 24e édition de Busworld Europe, et dernière à Courtrai (voir A & B Infos 173 p. 16), a réuni 376 exposants provenant de 36 pays sur plus de 50 000 m2... Les constructeurs d'autocars, d'autobus et de minis ont profité de ce salon (ayant lieu toutes les années impaires) pour présenter leurs nouveautés... Bien que les autocars et les minicars aient toujours été rois à ce salon, les autobus ont occupé une place importante, au point de présenter, par exemple, un véhicule exceptionnel sur un stand spécifique (Irizar e-mobility), l'ie tram (photo ci-dessus). Pour ce compte-rendu, vous trouverez d'une part les nouveautés cars et bus, puis les minicars-minibus dans une seconde partie et ce dans l'ordre des journées réservées à la presse professionnelle. Autocars - Autobus Volvo 7900 électrique + Edition spéciale Håkan Agnevall, président de Volvo Buses, est venu en personne présenter les nouveautés du stand. Vedette n°1 du constructeur depuis quelques éditions déjà, il s'est longuement attardé sur l'autobus 7900, exposé dans une version électrique... Il est doté de 3 niveaux de capacité, soit 150, 200 et 250 kWh, car Volvo Buses souhaite proposer à ses clients « un autobus pouvant parcourir de plus grandes distances entre deux charges. Il peut donc être exploité plus efficacement tout au long de la journée », a indiqué Håkan Agnevall. Notons que ce modèle de 12 m de long avec plancher bas et 3 portes est doté du Volvo Dynamic Steering (VDS), le système de direction avancé de Volvo, et de l'avertisseur détectant les piétons et les cyclistes. En autocar, le constructeur suédois a présenté ses versions haut de gamme du 9900 et 9700. Ces autocars de tourisme seront produits en série limitée et commercialisés jusqu'à la fin de l'année. Outre leur confort de haut niveau, les Volvo 9900 et 9700 en version « Courtrai » intègrent des badges et un ensemble d'éléments de design intérieur et extérieur uniques, des revêtements de sièges conçus spécialement, des poignées d'accès gainées de cuir, un châssis avec abaissement automatique et le système Volvo d'anticipation de la topographie « I-See », économe en carburant... L'équipement de sécurité complet intègre une caméra de surveillance d'angle mort, le système Volvo Dynamic Steering, l'assistance au maintien de la trajectoire, le régulateur de vitesse adaptatif, l'avertisseur de frontal et de freinage, la protection contre les chocs aux genoux, la protection contre l'impact frontal, le système de protection anti-encastrement frontal ainsi que des éclairages supplémentaires pour une meilleure visibilité. Daimler Buses Mercedes-Benz Tourismo RHD et Citaro hybride La star du stand fut le nouveau car de grand tourisme Tourismo RHD. Présenté en 2 versions de poste de conduite (Basic Plus et Comfort Plus) et de puissances moteur, le nouveau Tourismo était exposé en 12,29 m, aménagé en 49 places + 1 + 1 et doté du moteur OM 936 de 7,7 l développant 354 ch associé à la boîte mécanique 6 rapports (ou PowerShift à 8 rapports). Exposé en gris et vert métallisé, on notera qu'il est d'un haut niveau de confort (sièges Travel Star Eco pour les passagers) ou encore écrans vidéo de 19 pouces ou système de gestion de flotte Fleatbord Bus (pour le conducteur). Outre le Tourismo 12,29 m, le constructeur a exposé sa version de 13,89 m, en 3 essieux : le Tourismo L en 57 sièges + 1 + 1 (moteur OM 470, 10,7 l de 456 ch). L'autre grande nouveauté, déjà dévoilée aux RNTP à Marseille, fut le Citaro hybride (voir A & B Infos 173 p. 32). Certes, comme nous l'avions précédemment présenté, il s'agit d'une version hybride accessible financièrement à tous les réseaux (surplus de 15 000 €)... Techniquement, dans les phases de décélération, le moteur électrique (de 14 kWh) fonctionne tout comme un alternateur et transforme l'énergie libérée au freinage en courant électrique... Ce courant est stocké dans des supercondensateurs mis à disposition pour le moteur électrique qui seconde le moteur thermique (OM 936 de 299 ch). L'économie de carburant peut atteindre jusqu'à 8,5 %. D'une capacité de 105 passagers en 12 m (159 pour l'articulé le Citaro hybride est complété par une direction électrohydraulique (baptisée Intelligent eco steering), de la technologie de 48 V comme les voitures particulières (basse tension) et peut être proposé avec le moteur gaz M 936. La propulsion hybride est également livrable sur le midi Citaro K. Première pour le Setra S 531 D Le nouveau double étage de la série 500, le S 531 DT, long de 14 m et exposé en 78 sièges + 1 + 1 a fait sensation sur le stand où l'on pouvait aussi découvrir un S 515 HDH TopClass, un S 511 HD ComfortClass et un S 415 LE business de la série MultiClass. Le S 531 DT est un car polyvalent et en plus des voyages touristiques, il est conçu pour les grandes lignes et même l'activité interurbaine... Cela dit, avec ses sièges Voyage Ambassador, le toit vitré TopSky, moult équipements de sécurité (Sideguard assist, Attention assist, régulateur de vitesse et de distance ART, ou encore Active Brake assist 4), ce S 531 DT était exposé dans une version haut de gamme. D'un concept entièrement nouveau, le double étage est désormais plus aérodynamique que son prédécesseur : pare-brise bombé, carrosserie aux lignes fluides et munies à l'arrière de déflecteurs... Il est doté du 6-cylindres OM 471 de 12,8 l délivrant 510 ch, une puissance associée à un couple de 2 500 Nm. L'OM 471 est proposé avec la boîte automatisée GO-250-8 Powershift. Les intervalles de maintenance peuvent aller jusqu'à 120 000 km. Scania Interlink LD hybride et solutions alternatives Pour sa part, Scania a présenté le dernier-né de sa gamme très étoffée de bus et de cars : le Scania Interlink Low Decker hybride. Ce modèle complète la famille polyvalente Medium Decker (MD) et High Decker (HD). Le Scania Interlink LD est une famille de cars extrêmement polyvalente, proposant un choix de 2 ou 3 essieux pour une longueur de 12 à 15 m et pouvant accueillir jusqu'à 71 passagers assis. Fabriqué en Finlande, ce véhicule peut rouler au gazole, biodiesel, huile végétale hydrotraitée, GNC/biométhane comprimé, éthanol et, désormais, il peut être hybride. La propulsion hybride est composée d'un moteur Scania de 9 l et 320 ch pouvant rouler avec 100 % de biodiesel et à l'huile végétale hydrotraitée. Ce véhicule, en partie électrique, est conçu principalement pour les transports banlieue-banlieue et banlieue-centre-ville afin de tirer parti au maximum du potentiel énergétique et économique de l'hybridation. Ce type d'exploitation impliquant un kilométrage supérieur, les modèles hybrides sont préférables aux bus électriques à batterie qui ont besoin, eux, d'infrastructures de chargement. Les opérateurs faisant ce choix profiteront d'une bonne rentabilité d'exploitation tout en diminuant leur impact sur l'environnement. En faisant rouler leurs véhicules hybrides au biodiesel ou à l'huile végétale hydrotraitée, ils pourront réduire jusqu'à 90 % leurs émissions. Autres vedettes du stand : le gaz bien sûr où le constructeur annonce qu'il est désormais possible de commander les bus et les châssis de bus Scania avec des réservoirs pouvant contenir jusqu'à 1 875 l de GNC (gaz naturel comprimé), soit un dixième de plus que la capacité maximale offerte précédemment ; également le Citywide électrique à batterie et à plancher surbaissé. Ce bus sera testé au cours des mois à venir en vue de vérifier qu'il répond bien aux exigences du constructeur avant sa commercialisation courant 2018, ainsi que son Touring de 12,90 m pouvant rouler au biodiesel. Van Hool EX et ExquiCity Glider Sur son méga stand, Van Hool, qui célébrait ses 70  ans, a une fois de plus surpris avec 3 grandes catégories distinctes de véhicules : les grands tourisme (il y avait le TDX27 Astromega, le TX11 Alicron, le TX16 Astron et le TX17 Altano), la gamme EX polyvalente (EX17 H, EX16 M, EX16 M et EX15), ainsi que ses véhicules urbains Exqui.City (tram sur pneus en diesel, hybrides, électriques et hydrogène à venir). Dans le cas des grands tourisme, les modifications sur les optiques de l'Astromega ont été généralisées aux modèles TX. Dans le cas de l'EX, on notera des évolutions stylistiques apportées à l'ensemble de la gamme et un tableau de bord entièrement repensé pour être plus ergonomique. Notons que la gamme EX se compose de 3 modèles avec 3 hauteurs différentes (3 545 mm, 3 675 mm et 3 805 mm) avec des longueurs allant de 12,48 m (EX15 L, M et H), puis 13,26 m (EX16 L, M et H) ainsi que 14,22 m (EX17 H). Les EX16 H et 17 H sont dotés de 3 essieux. Les capacités varient de 55 sièges + 1 + 1 à 65 + 1 + 1 (EX17 H). Les motorisations quant à elles sont de 367 ou 390 ch avec le moteur Daf MX 11 pour les 2 essieux et de 430 ch avec le MX 13 pour les 3 essieux. D'autres puissances sont proposées en option : 449 ch (MX 11) et 483 ch (MX 13). Y sont associées plusieurs boîtes : MB GO210 et GO 2030, ZF Ecolife, AS-Tronic ou TraXon, ainsi qu'Allison T525R. Côté urbain, en présence d'élus de Belfast, Van Hool a présenté l'Exqui.City Glider. Le constructeur livrera en 2018 30 trambus hybrides diesel-électriques à articulation simple à l'entreprise Belfast Rapid Transit. Les Exqui.City seront mis en service le long d'un parcours de 20 km où la priorité sera accordée aux trambus. Le parcours relie l'est à l'ouest de Belfast avec le Titanic Quarter en passant par le centre-ville. Temsa MD9, LD SB Plus Scolaire et Avenue electron Temsa, qui soufflera ses 50  bougies l'an prochain, a profité du salon Busworld pour présenter le nouveau directeur général, Hasan Yildirim. Celui-ci remplace depuis le 1er novembre Dinçer Çelik. Au total, la marque a exposé 7 véhicules dont son nouveau MD 9 destiné au secteur de tourisme et le LD SB Plus pour le transport scolaire. Le MD 9 reprend en grande partie la face avant du très grand tourisme Maraton. En 9,38 m de long, ce superbe midicar a une capacité de 39 sièges et des soutes de 5 m3 pour les bagages. Avec sa suspension avant indépendante, son haut confort, son moteur de 290 ch et sa clim de 24 kW, un coin-cuisine et des WC, c'est le midicar idéal pour des voyages de tourisme. Les deux autres vedettes de la marque sont les LD SB Plus de 12,36 m (LD 12 SB Plus) ou 13,06 m (LD 13 SB Plus) proposant des capacités de 59 à 63 sièges (moteur de 320 ch) et l'Avenue electron (électrique) de 12 m. Ce bus dispose d'une autonomie de 400 km. Tout comme le MD 9 ElectriCity, il adopte différents programmes via un levier permettant de récupérer de l'énergie au freinage... maximum 75 % si le levier est positionné sur « 1 ». Le moteur électrique de 250 kW est associé à des batteries lithium-ion de 320 kW. Les temps de recharge varient de 3 à 4,5 h. Yutong E 12 LF en vedette avec l'ICe 12 Dietrich Carebus Group occupait l'autre partie du hall 7, en mettant en évidence la marque Yutong. Bien sûr, le thème sur l'électromobilité a été la principale info, d'abord avec la livraison des 12 premiers autocars électriques ICe 12 à Savac (voir p. 18). L'E 12 LF de 12 m est équipé de batteries lithium ion de 324 kW. La durée de vie des 12 batteries est estimée à 4 000 cycles avec 20 % de dégradation maximale dans le cadre d'une utilisation sur une durée de 8 ans. L'autonomie est de 250 km, le bus étant également équipé d'une clim réversible de 32 000 Kcal. D'une capacité de 27 places assises + 65 debout + conducteur ou 27 places assises + 57 debout + 2 UFR + conducteur, le bus est alors équipé de deux portes. En version 3 portes la capacité passe de 23 places assises + 69 debout + 1 ou 23 places assises + 61 debout + 2 UFR + 1. Pour ces raisons, il a obtenu le trophée Busworld Ecologie qui a été remis sur le stand. Iveco Bus célèbre le Crossway et l'Evadys Après avoir reçu, dans l'ordre, 2 trophées pour son Crossway, soit l'IBC Award pour le Crossway LE et le Sustainable Bus Award remis au Crossway LE Natural Power, Iveco Bus a surfé sur le thème des énergies alternatives et de l'accessibilité... Triomphe donc pour le Crossway qui a été dévoilé en 3 essieux et 14,50 m de long ! Ce modèle offre une capacité d'accueil passagers hors du commun. En version urbaine, elle est augmentée de 50 personnes, pour atteindre 138 passagers. En version ligne, elle est de 104, soit 30 de plus que sur la version 13 m, 2 essieux classique. De plus, le troisième essieu permet également de gagner en confort au niveau des places assises (min. 710 mm) dans la version Line avec 61 sièges et City avec 45 sièges. Sa longueur totale lui permet également d'être équipé d'une armoire à skis. Son moteur Iveco Cursor 9, qui développe 360 ch pour un couple maximum de 1 650 Nm à 1 200 - 1 500 tr, est couplé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports pour offrir une puissance optimale et un confort de conduite en toute circonstance. Autre nouveau modèle dévoilé : le Crossway Low Entry Natural Power, spécifiquement conçu pour répondre aux problématiques du transport urbain et interurbain de passagers, tout en tenant compte des défis en matière de respect de l'environnement. Ce véhicule respectueux de l'environnement adopte un design particulièrement astucieux, notamment grâce à l'intégration des réservoirs de gaz naturel comprimé dans le pavillon. Cette caractéristique exclusive - qui fait l'objet d'un brevet déposé par la marque - combinée au renforcement de la structure optimise le centre de gravité du véhicule pour une plus grande stabilité sur route, et un confort accru tant pour le conducteur que pour les passagers. D'autre part, cette intégration permet au véhicule de bénéficier de la hauteur hors-tout la plus basse du marché (3 210 mm). Equivalente à celle d'un Crossway LE diesel climatisé, la gamme Natural Power peut ainsi être mise en exploitation sans être contrainte par des infrastructures routières telles que les ponts, trémies, à l'identique de véhicules thermiques déjà en exploitation. De plus, cette intégration ne se fait pas au détriment de la hauteur intérieure qui reste identique à celle du Crossway (2 264 mm). Avec une capacité totale de 1 260 l (4 réservoirs de 315 l), l'autonomie du véhicule peut aller de 500 à 600 km en fonction du type de mission. Le compartiment moteur du Cursor 9 diesel, qui est dupliqué dans la version NP, facilite la maintenance et donc le travail des exploitants. C'est un véhicule qui trouvera ainsi naturellement sa place dans les ateliers et les flottes des transporteurs. Pour accompagner l'arrivée de ce véhicule, Iveco Bus rappelle qu'elle met à disposition des modules de formation dédiés au GNV : précautions d'usage, moteur et utilisation du GNV. Enfin, l'autre nouveauté était l'Evadys présenté dans une version adaptée aux missions touristiques. Le nouvel Evadys bénéficie des mêmes dimensions que le Crossway : 2 longueurs (12,10 et 12,96 m), largeur de 2,55 m et hauteur de 3,46 m (avec climatisation). Dans le cadre du salon Busworld, le constructeur a présenté la version excursion/tourisme de proximité de 12,10 m avec porte médiane simple. Il peut accueillir jusqu'à 46 passagers (+ accompagnateur + conducteur), tout en intégrant des équipements tels qu'une kitchenette et un bloc sanitaire. Ses nouveaux sièges ont été disposés avec un pas de siège de 750 mm, pour un confort accru à bord. Il est équipé en avant-première de la nouvelle boîte de vitesses robotisée 12 rapports ZF TraXon associée au moteur Cursor 9 de 400 ch. Le volume des soutes à bagages est d'environ 9,5 m3. Otokar rebaptise son Vectio T Ulyso T et élargit son offre avec un midi Ulyso T, voilà le nouveau nom du Vectio T, qui, pour Busworld, est également dévoilé avec de nouvelles lignes et une face avant qui va sans doute donner le « la » pour les modèles à venir... La face avant adopte un grand pare-brise avec, de chaque côté, des rétros peints de la couleur de la carrosserie, une ligne noire séparant la calandre et les feux jour-nuit intégrés longitudinalement dans la carrosserie. Cette partie est séparée par une bande noire au-dessus d'un grand bouclier intégrant à son tour les feux de position. Le 10,10 m Ulyso T a une capacité de 43 sièges maxi + guide + conducteur (39 + 1 + 1 avec WC) et des soutes de 5,5 m3 grâce à sa hauteur de 3,25 m (avec clim de 24 kW). Il est propulsé par le moteur Cummins de 320 ch associé soit à la boîte ZF mécanique à 6 rapports ou automatique ZF EcoLife. Parmi les autres nouveautés figuraient également sur son stand son innovant midibus de 8,40 m, avec entrée surbaissée et plancher bas. Ceci a été rendu possible grâce au moteur avant, ce midi étant équipé de 2 portes pour faciliter entrées et sorties et un emplacement pour poussettes et fauteuils roulants. Nouveauté également dans l'urbain avec le Kent en version gaz. Le bus de 12 m exposé à Courtrai aménagé avec 3 portes, est doté du moteur Man de 6,8 l développant 280 ch ainsi que 8 bonbonnes de 154 l placées sur le pavillon. Côté sécurité, Otokar a mis le paquet notamment avec un avertisseur incendie et le système anti-incendie dans le compartiment moteur . 2 aménagements intérieurs sont proposés : 26 places assises + 60 debout + conducteur ou 26 assises + 56 debout + 1 UFR + conducteur. VDL Bus & Coach : trophées et annonces à Busworld Venu avec sa gamme complète d'autocars (Futura FHD2 tourisme 10 et 13,50 m en 41 et 52 places, et FDD2 double étage), VDL a aussi exposé sa gamme urbaine, et notamment électrique baptisée « E-Worker » qui a été la grande vedette du stand lors de ce salon... Première salve de trophées : le label Ecologie de Busworld pour le Citea SLF-120 électrique. « La construction modulaire de la gamme Citea permet beaucoup de variantes électriques sur le plan du design, de la chaîne cinématique et des kits de batteries. VDL Bus & Coach est donc un pionnier vers des systèmes de transports publics à zéro émission » explique le constructeur. En combinaison avec un pantographe pour le chargement rapide (le véhicule était exposé sur le stand avec ce dispositif), il est possible de parcourir de plus longues distances dans une seule journée. Le système de climatisation électrique combiné avec une pompe à chaleur efficace a un impact positif sur le bilan énergétique du véhicule. VDL a égalament reçu le trophée Sustainable Urban Bus 2018 Award pour son Citea SLFA-181. La gamme électrique comprend le 12 m (SLF-120), 12,15 m (SLF-121), 18 m (SLF-180), un 18,75 m articulé et un midi de 9,95 m. Une gamme que VDL Bus & Coach France ne manquera pas de présenter et dont la mission sera de la faire connaître dans les réseaux de transport publics. Modèles innovants et zéro émission chez Solaris A chaque grand salon européen, Solaris dévoile une nouveauté... Cette fois, on l'attendait et il était là : le New Urbino 18 m électrique. Le bus articulé, adoptant le nouveau design, est doté d'un moteur central électrique de 240 kW et de batteries High énergie. A Courtrai, le constructeur a montréles 2 versions de chargement : de type câble (plug in) ou via un pantographe. Sa capacité est de 140 passagers. Ce véhicule circule déjà à Varsovie en 2 exemplaires. D'autres commandes pour des volumes importants sont enregistrées. Ce véhicule exposé circulera en démo en France sur un important réseau dès le début d'année 2018 pour plusieurs semaines. Le constructeur annonce déjà plus d'autonomie sur sa gamme électrique très bientôt - sans augmenter ni le poids des batteries ni le coût. La gamme électrique est complète. Solaris a une fois de plus insisté sur le fait que son expérience dans ce domaine ne date pas d'aujourd'hui. « C'est un produit abouti a précisé Mateusz Figaszewski, responsable Développement E-mobility du constructeur, et qui a beaucoup roulé. Le réseau de Cracovie à qui on a livré 20 bus électriques, possède 17 bus de 12 m et 3 articulés qui sont utilisés tous les jours ». Autre attraction du stand : l'Urbino 12 hybride doté du dispositif de BAE Systems et le moteur Cummins 4,5 l de 210 ch. Le véhicule est équipé du Stop and go (démarrage en électrique) et du Arrive and go (coupure du moteur avant les arrêts) garantissant encore plus d'économie de gazole. Solaris propose outre son 12 m, la version hybride articulée : ce modèle est alors doté du moteur 6 cylindres Cummins 6,7 l développant 300 ch ainsi qu'un moteur asynchrone central avec puissance en crête de 200 kW. Comme sur l'Urbino 12 hybride, il est complété par des supercapacités de 0,82 kWh. Enfin, le constructeur a dévoilé son New Urbino 10,50 m à moteur thermique (sa gamme diesel est toujours au catalogue). Ce midi est propulsé par un moteur Cummins de 209 ch et peut être doté du Daf MX 11. Il est aménagé avec 23 places assises. Man Truck & Bus nouveaux Lion's Coach et Tourliner Sur le stand commun Man et Neoplan, Man Truck & Bus a placé bien en évidence sa grande nouveauté, le Lion's Coach, sans oublier le Tourliner. Tous deux ont des points similaires, ce sont des grand tourisme. Le Lion's Coach est « dès le premier coup d'œil, un véritable Man » précise le constructeur qui ajoute : « Lors de la conception, les designers ont attaché une grande importance au fait d'établir une séparation claire entre les zones fonctionnelles, le poste de conduite et le compartiment passagers, la soute à bagages et l'unité d'entraînement. Outre un plus pour le look, cette segmentation profite également à la facilité d'entretien et, de ce fait, à la rentabilité, puisqu'elle permet un remplacement rapide et peu coûteux des pièces endommagées ». Les nouveaux phares avant sautent immédiatement aux yeux : pour la première fois, ils peuvent être conçus entièrement à led - tout comme les feux arrière à led de série. Dotés d'ampoules à led, les feux de croisement comme les feux de route éclairent à peu près 50 % en plus que les ampoules halogènes. Modèle plus léger et plus robuste que son prédécesseur, le nouveau Man Lion's Coach est disponible en trois longueurs : 12,10 mm, 13,36 m et 13,90 m sur deux ou trois essieux (pour le marché français, il y aura un 59 places). Fin 2017, un quatrième modèle à 2 essieux de 13 m viendra compléter la gamme avec une longueur de 13,09 m. Sans toilettes, ce car est proposé avec une siègerie 3 étoiles pouvant accueillir jusqu'à 53, 57, 59 ou 63 passagers (en fonction des longueurs). Selon le modèle toujours, le volume disponible pour les bagages est compris entre 11,7 et 14,3 m3. Il est propulsé par le moteur Man D26 de 12,4 l developpant de 420 à 500 ch selon les longueurs choisies, ce moteur étant associé à la boîte TipMatic à 12 rapports (installée de série à partir de 460 ch). Côté équipements de sécurité, on notera le système de freinage électronique Man BrakeMatic, ou encore le Man EfficientCruise (basé sur la topographie) et l'EfficientRoll, le régulateur de vitesse avec adaptation de la distance ACC, l'assistant de maintien sur la voie LGS et le Man Attention guard... A côté du Lion's Intercity, Man a exposé son Lion's City hybride de 12 m doté du moteur de 6,8 l développant 280 ch. Sa capacité est de 35 places assises, 62 debout et 1 UFR. Le Neoplan Tourliner affiche quant à lui clairement son appartenance à la famille des Neoplan dès le premier coup d'œil : l'élégant lanterneau intégré au toit, la « queue de comète » du cache située en amont de la climatisation, les phares remarquables - sur fond noir avec les feux de jour led circulaires au design baptisés « Yeux d'ange » dont sont dotés tous les autocars de la marque depuis fin 2016. Après la présentation des cars à 2 et 3 essieux de l'an passé, c'est au tour de l'extra-long à 2 essieux d'être présenté au Busworld 2017 afin de parachever la gamme. Le car d'une longueur de 13,10 m peut accueillir jusqu'à 59 passagers dans des sièges confortables. Il offre un volume de bagages jusqu'à 14,3 m3 et convient parfaitement pour une application économique sur les grandes lignes que pour les trafics touristiques et les voyages de longue durée. Au confort à couper le souffle à bord (bravo pour le choix des couleurs des revêtements, de la planche de bord et de l'éclairage Led) s'ajoute le moteur Man D26 LOH, au couple et à la puissance accrus, doté d'une chaîne cinématique optimisée, permettant jusqu'à 10 % d'économies de carburant. Côté sécurité, pour la première fois, l'assistant de vigilance Man Attention guard est à présent disponible. L'objectif de ce système d'assistance est d'identifier les baisses d'attention du conducteur et de l'avertir en cas de besoin. Heuliez Bus Linium et batteries Forsee En parallèle à son nouveau Linium de type BHNS dévoilé aux RNTP à Marseille (voir p. 14) et sa collaboration avec Forsee Power (voir actualités p.6), Heuliez Bus a présenté ses solutions de recharge pour sa gamme GX Elec. Les batteries Lithium-ion NMC intégrées au pavillon et dans le compartiment arrière sont connectées à un moteur de 120/195 kWh. Le GX Elec de 12 m peut accueillir jusqu'à 93 passagers en version 2 portes dans d'excellentes conditions de confort. Heuliez Bus a développé pour sa gamme de bus (éléctrique, hybride et diesel) des équipements à la fois pour améliorer l'éclairage (à l'aide de sources lumineuses intégrées dans les colonnes), la visibilité à l'extérieur (baies panoramiques) ou un pavillon entièrement vitré. Pour recharger les bus électrique, Heuliez Bus préconise le dispositif lent au dépôt ou intermédiaire rapide pour son 18 m articulé (batteries lithium-titanate-oxyde de 105 kWh). La communication wifi automatisée entre les infrastructures est utilisée pour lancer le processus de recharge. Irizar célèbre son i8 Coach of the year Pour Irizar, Busworld fut l'occasion d'annoncer de bonnes nouvelles à commencer par la remise du Trophée du Car de l'année pour son grand tourisme i8 et la commande de 43 ie tram articulés électriques signées Irizar e-mobility par Amiens (voir nos actualités p. 6)... Lors des épreuves du Coach of the Year, l'i8 a été présenté en version 3 axes et 14 m, alors que ses concurrents étaient de 12 m en 2 essieux... Le constructeur estime que le trophée a été obtenu non seulement pour la conception extérieure et intérieure de l'i8, mais aussi son efficacité au freinage et son excellent rayon de braquage. Ajoutons que son plancher est plat au niveau de l'habitacle passagers... « Feux avant full led, des systèmes pionniers, comme AEBS, LDW, TPTMS, ACC et DFT en option. Le R 66.02 est également rempli » souligne le constructeur. Panoplie d'équipements de confort est proposé, soit à l'usage d'un car de tourisme classique, soit les grandes lignes sans oublier les VIP. Rappelons que ce véhicule est proposé en 4 longueurs (et 1 hauteur : 3,98 m) : 12,40 m, 13,22 m, 14,07 m et 14,98 m (les trois dernières longueurs étant en 3 essieux). Les capacités varient de 53 + 1 + 1 à 65 + 1 + 1 et les soutes de 12,6 m3 à 14,5 m3. Plusieurs motorisations sont proposées ainsi que des boîtes de vitesses : MX 11 320 (435 ch), MX 13 340 (462 ch) et MX 13 375 (510 ch), associées soit à une boîte ZF EcoLife, AS Tronic et TraXon. Par ailleurs, Irizar présente les nouvelles solutions qui constitueront un grand pas en avant en termes d'efficacité et d'amélioration de la consommation. Les nouveaux moteurs Daf ont pour but de consommer le moins de gazole possible afin d'atteindre une rédution maximale des émissions. Par ailleurs, la nouvelle transmission ZF TraXon, qui remplace la ZF AS Tronic, va au-delà de l'efficacité dans la consommation, avec des fonctions avancées qui permettent une conduite plus économique et facile (conduite prédictive). Parmi les nouveaux équipements proposés, il faut souligner le dispositif « PreVision » via GPS, une interconnexion entre la transmission et le système GPS capable d'adapter la séquence de changement de vitesses à la topographie de la route. • Avec son 7900, Volvo Buses dispose d'une très large palette de solutions : hybride, hybride électrique, électrique via recharge par câble ou pantographe... Håkan Agnevall, président de Volvo Buses, a détaillé les nouveautés en électromobilité. Les éditions spéciales « Courtrai » des 9700 et 9900 valaient le détour. Aussitôt dévoilé, le nouveau Citaro hybride a été l'une des grandes vedettes du stand Daimler. Le Mercedes-Benz Tourismo (ici, le L) est le nouveau car grand tourisme du constructeur à l'étoile doté d'équipements de confort et de sécurité. Scania prône les déplacements au moyen de solutions « non fossiles » : « La croissance urbaine se traduisant davantage par un étalement urbain que par une densification des centres-villes, indique Karin Rådström, responsable bus et cars chez Scania, les trajets domicile-travail s'en trouvent rallongés. Le transport public suburbain consomme 3 fois plus de carburant que celui en centre-ville ». Le Setra S 531 DT, en première mondiale à Busworld, a été conçu pour l'activité tourisme ou grandes lignes. Le Citywide de Scania est déjà proposé en diesel et en gaz, le voilà en électrique avec un vaste habitacle accessible par 3 portes. Photos Gilbert Photos Gilbert La star était l'Exqui.City Glider pour le réseau de Belfast. La nouveauté autocar de Scania est l'Interlink LD hybride. Van Hool continue de développer sa gamme d'autocars polyvalents EX fabriqués en Macédoine (ci-dessous). Le constructeur a dévoilé une planche de bord innovante pour ce modèle (ci-dessus). Busworld a été l'occasion pour Temsa de présenter son nouveau directeur général, Hasan Yildirim. Temsa a levé le voile sur son nouveau LD SB Plus. Le Temsa MD 9 Coach est tout simplement superbe avec sa face avant reprenant celle du Maraton et son grand confort. Yutong a reçu le label Ecologie dans le cadre des Buswolrd Awards pour l'E 12 LF (photo du haut) importé en France par DCG. Photos Gilbert Iveco Bus a dévoilé son nouveau Crossway en 3 essieux, destiné notamment aux pays Scandinaves. L'Evadys est maintenant proposé dans une version touristique. Le Crossway LE gaz a été la grande nouveauté du stand Iveco Bus. Il est doté d'un poste de conduite et d'un habitacle très bien équipés. L'Ulyso T d'Otokar (remplaçant du Vectio T) est un autocar résolument tourné vers l'avenir. Bien vu ! Otokar a également présenté son Kent GNV, le constructeur a une longue expérience dans le domaine. MARCHÉ FRANCE Otokar Europe et Prêt à Partir célèbrent leur collaboration Le salon Busworld à Courtrai a été l'occasion pour François Piot, président de Prêt à Partir, et toute l'équipe commerciale d'Otokar Europe, de souligner des liens très forts... Entre Otokar Europe et Prêt à partir, c'est une belle histoire. En effet, durant l'année 2017, le transporteur a acquis 111 véhicules Territo U. L'entreprise fait de la ligne et du scolaire, si bien que François Piot s'est « félicité de cette belle collaboration et du choix économique » se référant à l'excellent rapport qualité/prix pour l'ensemble de la gamme Otokar vendue en France... Pour le constructeur, il s'agit de la plus grosse flotte de ce modèle chez un même transporteur hexagonal : François Piot, dont l'entreprise est située à Gondreville (54), a déjà dans son parc 192 Otokar (achetés notamment en 2015 et 2016), sur un total de près de 600 véhicules. Photos Gilbert Le midi d'Otokar (à moteur avant) séduit pour le volume offert dans l'habitacle et sa facilité d'accès. VDL Bus & Coach a exposé la version du Citea articulé électrique avec pantographe et présenté ses autres solutions en électromobilité. Les « Busworld awards » Plusieurs trophées ont été remis lors de cette 24e édition de Busworld. ? Grand prix autocar : Man Lion's Coach ? Grand prix autobus : Mercedes-Benz Citaro hybride ? Label écologie : Yutong E 12 LF VDL Citea electrique ? Label sécurité : Mercedes-Benz Citaro hybride Mercedes-Benz Tourismo M/2 ? Label confort : Iveco Bus Crealis Man Lion's Coach ? Label design : BMC Neocity Mercedes-Benz Tourismo M/2 Man Lion's Coach ? Label innovation : Alstom Aptis Solaris a exposé son New Urbino électrique en 18 m. Le constructeur a aussi dévoilé son midibus New Urbino en 10,50 m. UNVI Open Tour acquiert un premier Urbis électrique Open Tour, filiale de RATP Dev, forme un partenariat avec Unvi pour adapter l'Urbis double étage électrique de 12,27 m à ses activités et l'accompagner dans l'électromobilité. Exposé aux couleurs de l'Open Tour, le véhicule a une capacité de 78 passagers. Avec ses 150 km d'autonomie, il effectuera 250 arrêts afin de permettre aux passagers de monter et de descendre ce qui sera facilité par ses 2 portes. Doté de 3 packs de batteries de 174,3 kWh, l'Urbis se recharge en 4,5 h. Open Tour, qui dispose d'une flotte de 40 véhicules, entend bien les remplacer par des véhicules électriques d'ici 2024. 10 Urbis ont été commandés. BYD Midibus électrique en première mondiale Long de 8,75 m, c'est sans doute le plus petit midi électrique dévoilé par BYD à Busworld dont 21 exemplaires seront livrés à Connexxion. Aux côtés du premier ebus 12 m produit dans son usine hongroise, BYD a exposé son midibus électrique de 8,75 m en deux portes. Volumineux (il peut transporter jusqu'à 58 passagers, dont 22 assis), ce midi surprend par son aménagement et son confort (il est doté d'une clim). Ce « passe-partout » réalisé tout aluminium pour plus de légèreté affiche une autonomie de 200 km. 21 exemplaires de ce modèle seront livrés à Connexxion pour desservir des lignes du Nord des Pays-Bas. Avec son grand pare-brise bombé, le Neoplan Tourliner ne passe pas inaperçu... Le confort est omniprésent, le voume également ! CRRC DÉBARQUE EN FRANCE Bruno Leroux prend la tête de Clément Bayard technologies - CRRC Surprise au salon Busworld : l'ex-ministre de l'Intérieur, Bruno Leroux, se lance dans le développement du bus électriques avec le chinois CRRC. CRRC, spécialisée dans les bus électriques et les nouvelles technologies liées à la mobilité (dont le véhicule autonome), était une marque chinoise inconnue il y a quelques semaines en France, mais voilà qu'une personnalité a décidé de relever un sacré défi : importer des bus chinois CRRC avec l'idée de les assembler dans l'hexagone ! Cette personnalité n'est nulle autre que Bruno Leroux, ex-ministre de l'Intérieur sous le gouvernement Cazeneuve... Il a choisi la voie industrielle : « C'est une nouvelle orientation, c'est vrai, mais je trouve le secteur du transport de personnes très dynamique et la Chine a beaucoup à nous apprendre dans les nouvelles technologies. Nous devons collaborer avec eux si nous voulons progresser, car ils ont beaucoup d'avance ». Avec l'idée de « bâtir » une usine en France et d'assembler des bus ou des cars chinois chez nous, comme l'ont aussi annoncé DCG pour la marque Yutong en France et BYD, CRRC est le troisième constructeur à s'intéresser de très près au marché français. CRRC est également un leader dans le ferroviaire. Sur le stand Man, le nouveau Lion's Coach a été la principale vedette. Il propose moult aménagements de très grand confort. Photos Gilbert En attendant l'arrivée de ses solutions électriques, Man a exposé son Lion's City hybride. PRISE DE PARTICIPATION VDL Bus & Coach se renforce en Scandinavie VDL Bus & Coach devient actionnaire majoritaire du suédois Björks & Byberg. VDL Bus & Coach renforce sa position de leader en Europe dans le domaine de la mobilité électrique en prenant une participation majoritaire dans le suédois Björks & Byberg. L'annonce a été faite au salon Busworld. Depuis des années, la division autocar et autobus de VDL détenait une participation minoritaire dans l'organisation commerciale des autobus-autocars en Scandinavie. VDL Bus & Coach Nordic, avec des filiales en Suède, Finlande et Norvège, emploie environ soixante personnes. La décision de VDL de reprendre ce quota d'actions est la suite logique de la stratégie adoptée, qui consiste à être présent directement sur les marchés européens à fort potentiel. Ainsi, VDL Bus & Coach a annoncé au salon l'ouverture de sa propre filiale en Espagne. « Pour aborder l'étape suivante en tant que partenaire de la transition énergétique vers la mobilité verte à zéro émission et proposer des solutions globales aux clients, et ce aussi pour notre gamme autocars. La proximité client est la priorité pour VDL », affirme Henk Coppens, directeur de VDL Bus & Coach. Objectif pour le constructeur : mettre en place diverses solutions de rechargement et des matériels en autobus électriques, ainsi que le SAV afin de répondre à l'après-gazole bien entamé dans plusieurs pays scandinaves. Heuliez Bus est venu avec son Linium, vedette des RNTP à Marseille (voir p. 14). Photos Gilbert Consécration pour Irizar avec son i8. Ce car de très grand tourisme remporte le trophée du Car de l'année pour son très haut niveau de confort et son importante capacité (passagers et bagages). José Manuel Orcasitas, directeur général du groupe Irizar, reçoit le trophée remis par Tom Terjesen, président du jury du Car de l'année. ANADOLOU ISUZU Midi Novociti Life 100 % accessible Conçu pour un faciliter l'accès des usagers en fauteuil roulant et des personnes à mobilité réduite, le Novociti Life de 7,86 m a été la vedette du stand Anadolou Isuzu. Marque importée en France par FCC, c'est sur l'accessibilité qu'a souhaité communiquer le turc Anadolou Isuzu. Plutôt spécialisé dans les midibus et midicars, le groupe industriel est venu avec son nouveau midibus Novociti Life de la gamme urbaine. A plancher bas et plat jusqu'à la deuxième porte (double à l'arrière, simple à l'avant), le Novociti Life surprend pour sa capacité : 21 assis + 39 debout soit 60 places. Avec son moteur FPT de 186 ch placé à l'arrière, les chefs d'atelier applaudiront. Le résultat obtenu est appréciable : un moteur insonorisé et donc moins bruyant durant les trajets. Il est associé à une boîte automatique Allison ou mécanique ZF. A ses côtés, il y avait le Visigo en version 320 ch (au lieu de 244 ch) avec boîte auto ZF EcoLife et le Citiport GNV.