presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°184 - Décembre 2018/Janvier 2019 Prise en main Volvo Bus 9900 Une star est née ! Pour notre essai exclusif, l'autocar de grand tourisme Volvo 9900 a pris le chemin du château de Raray, lieu où a été tourné le chef-d'œuvre de Jean Cocteau, la Belle et la Bête. Présentation détaillée de ce nouveau modèle. C'est en mai 2018, en Suède, qu'ont été dévoilés le « luxueux » autocar 9900 et le « polyvalent » 9700, Volvo précisant que « tous deux peuvent être personnalisés jusque dans les moindres détails pour répondre à tous les besoins opérationnels » que ce soit en tourisme ou longue distance... Le nouveau 9900, pour notre essai en 13,90 m et 3 essieux avec conduite à droite, est le tout premier de la gamme d'autocar très grand tourisme du constructeur, les autres longueurs disponibles étant 14,40 m (en 2 essieux) et 13,10 m (3 essieux). 9900 était l'une des grandes vedettes sur le stand Volvo au salon IAA de Hanovre où il était exposé pour la première fois... De passage chez Volvo Bus France, nous avons pu le tester sur des routes départementales et nationales de l'Oise, puis, au retour, sur l'A1. Nous prenons la direction du château de Raray. C'est là qu'a été tourné le chef-d'œuvre de Jean Cocteau, la Belle et la Bête... Le 9900 est imposant tout comme l'était Jean Marais dans son costume et surtout le masque qu'il portait. Cette fois c'est le 9900 qui est la star sous les projecteurs... Il est aménagé en 57 sièges + guide + conducteur et toilettes. Le 9900 se caractérise par des lignes élancées sur les côtés et une face avant en partie bombée... Le grand pare-brise contribue au look de grand tourisme et c'est plutôt réussi. On apprendra par la suite qu'il est l'un des éléments clé de l'étude aérodynamique tout comme les côtés, et la carrosserie... Les feux led, ceux du camion de chantier Volvo FX, tranchent totalement avec le look de la version précédente. Le nouveau 9900 bénéficie d'une multitude d'autres innovations : sa hauteur totale a été augmentée de 12 cm, pour atteindre désormais 3,85 m (avec climatisation). Cela a permis de ménager de l'espace pour une soute plus volumineuse (totalisant 13,1 m3 maxi avec couchette conducteur), tout en offrant aux passagers une position haute à bord. Le plafond de l'habitacle a été surélevé de 8 cm et la liaison plus travaillée entre les parois et le plafond contribue à créer un intérieur bien plus spacieux. Ambiance relaxante Il impressionne : malgré ses 13,90 m, son 3e essieu directeur rend les virages aux ronds-points plus doux et sans secousse. Le confort est incroyable à bord de ce car doté de sièges Coachline 3 (les Coachline 4, en option, disposent des têtières ajustables), inclinables à 40°, décalables côté couloir, munis de repose-pieds, accoudoirs côté couloir et centraux, tablettes, filets, têtières et inserts cuir, avec un insert décoratif en aluminium... Au sol, son « plancher cinéma » permet d'admirer le paysage à l'avant comme sur les côtés... Et s'il pleut, le conducteur active alors le 3e essuie glace pour une meilleure visibilité des passagers. Excellente insonorisation Malgré les 460 ch du moteur Volvo 11 l, le silence à bord est omniprésent. Le véhicule bénéficie d'une des meilleures insonorisations sur un véhicule de cette catégorie, car, oui, c'est un point important, les clients à bord aiment à communiquer entre eux sans avoir à élever la voix... Pour faciliter montées ou descentes, le car dispose de la suspension pneumatique avec agenouillement. Conduite souple, concentration sur la route Le poste de conduite est également impressionnant. Il est doté d'un siège multiréglages et pivotant et de toutes les commandes placées en légère inclinaison à droite et à gauche du volant. Côté droit, la console est divisée en deux parties avec l'écran projetant l'image lors du passage de la marche arrière et servant aussi au système autoradio Bosch Smart media / Smart panel (pour la France, le GPS est un TomTom Bridge). Au-dessus des commandes de la radio se trouve le chronotachygraphe. En-dessous de cet ensemble, les commandes du chauffage et de la clim... Celle-ci totalise 37 kW, le confort thermique étant également assuré par des convecteurs pour le chauffage et un chauffage autonome classique... L'espace conducteur est désormais harmonieusement intégré au reste du véhicule tout en lui offrant l'intimité nécessaire pour travailler sans être dérangé, avec une parfaite maîtrise. D'autant plus que le conducteur bénéficie du VDS, le volant compense automatiquement les irrégularités de la route et élimine les vibrations et les mouvements involontaires du volant. Le levier de vitesses I-Shift, greffé au siège conducteur, est à 12 rapports. La boîte robotisée est programmée « Tourist & Charter » et dispose de la fonction Eco Roll. Rappelons que cette fonction débraye le moteur, ce qui optimise l'utilisation de l'inertie du véhicule et permet d'économiser du carburant... Grâce à ses panneaux lisses et ses angles arrondis, l'extérieur aérodynamique génère une faible résistance à l'air. Le poids total a été réduit de 350 kg grâce à l'utilisation de matériaux plus légers. Le résultat : une réduction de 4 % de la consommation de carburant et des émissions de CO2. Cette amélioration peut se solder par des économies considérables pour un autocar longue distance qui peut couvrir de 100 000 à 300 000 km par an. En optant pour les systèmes Dynamic Chassis Lowering et I-See de Volvo, les transporteurs peuvent aisément économiser encore plus de carburant ! Et par les temps qui courent, avec un prix du gazole qui fait du yo-yo sans cesse, pourquoi ne pas opter pour l'i-Coach, un dispositif d'éco-conduite permettant toujours de rouler dans le « vert ». Sur toute départementale, nationale ou même l'autoroute, le 9900 file... Bien que nous testions un proto, les grands rétros ont tendance à siffler légèrement, peut-être est-ce la porte avant simple et vitrée qui est mal réglée ? Le passage des vitesses se fait sans un son, ce qui est fort appréciable. Nous ne touchons pas au levier sauf s'il est nécessaire de pousser un peu plus le 9900 pour nous dégager de la voie occupée par une file de camions. Côté sécurité aussi, le 9900 est bardé d'équipements : on notera les principaux comme l'avertisseur de collision frontale (CWEB) avec régulateur de vitesse adaptatif, l'assistance au maintien de la trajectoire ou encore le nouveau dispositif d'alerte conducteur (DAS) conçu pour éviter les accidents causés par des conducteurs fatigués ou distraits. Un autocar à tous points de vue confortable aussi bien pour les passagers que les conducteurs, d'une grande capacité, disponible en France en 2 ou 3 essieux, 2 puissances moteurs 430 ou 460 ch associé la Volvo I-Shift... Le rêve devient réalité ! François GILBERT Le Volvo 9900 devant le château de Raray, là où a été tourné le film La Belle et la Bête. Le siège conducteur, intégrant le levier de vitesses I-Shift, pivote. On préférera la montée par l'avant, avec seulement 3 marches contre 4 à l'arrière. Les marches sont bien disposées avec de solides mains courantes de part et d'autre de chacune des entrées. Les sièges, de très grand confort, sont des Coachline 4, disposant de têtières ajustables. Il y a des prises USB au dos. Photos Gilbert Photos Gilbert Le panneau se soulève ainsi pour accéder au lave-glace et à la roue de secours. Le moteur Volvo de 10,8 l développe 460 ch. Fiche technique Moteur Volvo D11K Euro 6 diesel, 6 cylindres en ligne, 10,8 l développant 460 ch à 2 200 Nm. Boîte de vitesses Volvo I-Shift AT2412F avec programmation « Tourist & Charter » et fonction Eco Roll. Suspension pneumatique avec agenouillement. Dispositif d'abaissement du châssis au-dessus de 80 km/h (en option). Essieux avant Volvo IFS, arrière Volvo RS1228C, essieu traîné (9900 13.1 et 13.9) directeur hydraulique. Système électrique système Volvo I-Start, prise de charge batteries et chargeur de batteries intégré, alternateurs 150 A (x2), prise FMS 4. Climatisation Eberspächer de 37 kW, chauffage par convecteurs + autonome avec programmateur. Réservoirs gazole 480 ou 600 l, AdBlue 64 l. Les soutes sont immenses : 13,1 m3 maxi avec couchette conducteur.