presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°186 - Mars 2019 N°186 - Mars 2019 Essai Matériel 25 24 Otokar Ulyso T Tourisme clé en main L'Ulyso T, le midi de 10,10 m d'Otokar, est présenté en 39 sièges + conducteur + guide et moteur Cummins 6,7 l de 320 ch.... Nous avons testé ce modèle très bien équipé sur notre circuit normand. Dévoilé au dernier salon Busworld à Courtrai, l'Ulyso T, remplaçant du Vectio T, se résume en quelques mots : moderne, confortable et agile. Avec sa structure autoportante intégrale, il dispose d'une grande capacité pour les bagages (soit 5,5 m3) et garantit de faibles coûts de fonctionnement... Avec ses nombreux équipements de série (hormis la wifi et les WC optionnels), cet autocar midi « a tout » nous dit Otokar Europe, pour le transport de groupes (capacité jusqu'à 43 personnes) en activité tourisme. Superbes lignes Vitres passagers collées et teintées, flancs lisses, l'Ulyso T se distingue de ses concurrents par ses lignes aérodynamiques et ses faces avant et arrière originales. Le bureau du design d'Otokar a opté pour une face avant (avec pare-brise chauffant en 3 parties : pare-brise venant se positionner très bas), délimitée par une peinture noire cachant ainsi les essuie-glaces et arborant en son centre, le nom de la marque... La calandre, reprenant la même forme (légèrement courbée vers l'extérieur), intègre le radar anticollision et sous celle-ci, de chaque côté, les feux diurnes. Une ouverture longitudinale sépare la calandre du pare-chocs qui, à son tour, intègre feux halogènes et antibrouillard. Du tableau de bord, on commande l'ouverture du pare-chocs derrière lequel il y a le réservoir d'essuie-glace et la roue de secours. La face arrière, en partie supérieure lisse, intègre une lunette de forme rectangulaire, 2 panneaux séparés par une entrée d'air et le capot-moteur avec ses multiples ouvertures imitant une grille... L'idée a été reprise à l'identique côté gauche arrière, emplacement du radiateur et à droite (réservoir d'AdBlue, batteries, coupe-circuit, système Fogmaker d'extinction incendie moteur...). Les feux arrière à leds sont positionnés en angle de chaque côté de la carrosserie. Dans le pare-chocs, le constructeur a prévu l'emplacement pour l'attache-remorque (de série) et les branchements électriques, ainsi que les traditionnels 4 points d'ancrage pour une armoire à skis. Deux portes simples L'accès à bord se fait par le biais de 2 portes simples, celle avant étant en grande partie vitrée et arrière, immédiatement placée entre l'essieu et le compartiment arrière droit. Les marches à l'avant, bien disposées, au nombre de 2, permettent d'accéder au poste de conduite. Il faut en monter une troisième pour arriver à l'habitacle passagers avec sièges inclinables complets (tablettes, poignées, repose-pieds) et porte-bagages ouverts... La porte arrière, avec ses 4 marches, donne accès à la rangée du fond (avec 5 sièges), qui a été surélevée. La hauteur intérieure totalise près de 2 m, si bien que ce midi de seulement 2,41 m de large donne tout de même une belle impression de volume... Pour plus de confort passagers, les sièges côté couloir sont décalables par la pression d'un bouton placé sur les côtés, sous le siège. A l'arrière de chaque siège une forme ressemblant à une pochette permet de glisser son téléphone portable pour le brancher à l'une des 2 prises USB aménagées sur le dossier de chaque siège. Poste de conduite bien conçu Vers l'avant, la visibilité est excellente, avec ses deux grand rétros chauffants de chaque côté, le poste de conduite offrant aussi beaucoup de place... A sa gauche, le conducteur bénéficie d'une glace électrique et, sous celle-ci, sont positionnées les commandes de chauffage et de clim. Face à lui, un volant gainé cuir à 4 branches et une planche de bord inspirée de l'automobile qui intégre harmonieusement le tableau de bord surmonté d'une casquette pour éviter les reflets et garantir ainsi une bonne visibilité sur les instruments. La console centrale est rattachée à l'ensemble, sans perte de place, avec des boutons de commande alignés dont celui du très utile klaxon de route (un des derniers situés à droite). Sous cet espace avec rangement, le conducteur accède à l'autoradio. Il bénéficie par ailleurs d'un coffre fermant à clef (situé au-dessus du poste de conduite). Ethylotest, chrono numérique, prises USB (1 à sa gauche, 2 au centre de la planche), microphone col de cygne, siège pneumatique Grammer avec accoudoirs et pare-soleils électriques complètent les équipements conducteur... A droite se trouve le frigo intégré dans la planche de bord et à côté de l'emplacement du siège-guide une mini kitchenette avec bouilloire. Ecrans de 19'' Les passagers peuvent visionner une vidéo par le biais de deux écrans de 19'', l'un à l'avant intégré au pavillon, l'autre repliable, en partie médiane. Le système audio-vidéo est un Bosch professionnal Line 3, CD-DVD-lecteur MP3 de quoi rendre encore plus agréable le voyage. ? Photos Antoine Meyssonnier Équipements de série... Moteur Cummins ISB6.7E6C320 6,7 l de 320 ch. Boîte ZF EcoLife automatique, remplissage automatique d'huile Groeneveld. Sièges passagers en tissu, inclinables et décalables côté couloir, avec repose-pieds et prises USB à l'arrière des dossiers ; siège conducteur Grammer N avec accoudoirs D et G réglables, micro conducteur col de cygne ; siège guide, micro filaire. Poste de conduite avec pare-soleils, rangement fermant à clef, volant cuir, écran caméra de recul, vitre électrique. Electricité / Prises prises 12V et 24V pour le conducteur, télécommande pour portes, 2 prises USB passagers, montage à l'avant des sièges et au centre sous les assises ; 3 prises USB conducteur, dont 2 sur planche de bord, câbles pour girouettes (AV, côté, AR), connecteur Star, provision pour FMS, prise pour recharge batteries. Système Audio/vidéo Radio Bosch avec USB, CD, DVD, lecteur MP3 ; écrans plats 19'' AV intégré au pavillon et médian repliable. Eclairage intérieur led blanc-bleu, éclairage emmarchement led bleu. Réfrigérateur 48 l dans la planche. Chauffage/Clim air conditionée de 24 kW ; chauffage pavillon Sütrak, par convecteurs + système de contrôle numérique chauffage/clim Sütrak ; pré-chauffage avec minuterie Eberspächer. Ethylotest Draeger. Divers attache- remorque, jantes Alcoa. ...et en option Vitres latérales double vitrage. Divers wifi, système anti-incendie Fogmaker, isolation supplémentaire sous les tapis dans l'habitacle, trappe de secours automatique WC... Photos Antoine Meyssonnier Chaîne cinématique Cummins et ZF, le bon compromis L'Ulyso T adopte le moteur Cummins de 6,7 l et la boîte ZF EcoLife à 6 rapports. Une garantie pour atteindre une excellente conso. Pour son Ulyso T, Otokar Europe propose à ses clients le moteur Cummins de 6,7 l développant 320 ch. « Une seule puissance est possible pour ce modèle » nous dit-on, mais nous n'avons pas été déçus (voir page suivante). La boîte est la ZF EcoLife automatique et on peut, en option, obtenir la mécanique (ZF 6S1110BO) toutes deux à 6 rapports. Le Cummins a été implanté dans le compartiment moteur arrière avec soin : pas de perte de place, et surtout un objectif :obtenir « des organes mécaniques bien situés, faciles d'accès pour l'entretien » explique le constructeur. Pour info, le couple maxi atteint 1 182 Nm à 1 150 et 1 400 tr/min, tandis que la puissance maxi est de 320 ch à 2 300 tr/min. Ventilateur, batteries (sur chariot pour l'entretien et équipées d'une prise pour recharge), fusibles (côté gauche dans la soute), réservoirs, accessoires et équipements divers sont tous facilement accessibles et sans prise de tête. Le constructeur a choisi le dispositif de remplissage d'huile automatique Groeneveld pour garantir un niveau correct et une bonne qualité de l'huile. A cette mécanique très fiable, Otokar a opté pour des essieux ZF à l'avant et Dana à l'arrière, la suspension, remarquable, étant assurée par une suspension pneumatique : à l'avant, 2 coussins d'air, 2 absorbeurs de chocs hydraulique, 1 valve de nivellement et, à l'arrière, 4 coussins d'air, 4 absorbeurs de chocs hydraulique, 2 valves de nivellement + stabilisateur... Côté sécurité, outre les dispositifs de freinage (pour la plupart de Knorr), l'Ulyso T dispose d'une douzaine d'équipements de sécurité additionnels dont le système de nivellement et le dispositif Fogmaker d'extinction d'incendie moteur.  Fiche technique Véhicule testé Moteur Cummins 6,7 l, Euro 6c, de 320 ch. Boîte ZF EcoLife. Ralentisseur ZF Intarder. Suspension pneumatique ; suspension avant 2 coussins d'air, 2 absorbeurs de chocs hydraulique, 1 valve de nivellement ; suspension arrière, 4 coussins d'air, 4 absorbeurs de chocs, 2 valves de nivellement, stabilisateur. Sécurité / Freins frein à disque pneumatique,dispositifs knorr EBS, ABS, ASR, ESP. Direction Hema 8098, colonne de direction ajustable en hauteur et inclinaison. Rayon de braquage 9 500 mm (mur à mur). Essieux AV : ZF IFS, AR : Dana. Pneus Michelin 265 / 70 R 19.5 Multi Z (Multi D en option). Réservoirs gazole 350 l (remplissage D), AdBlue 30 l. Essai Compte-rendu de notre parcours Conso mini pour un midi Chargé à 85 % de son PTAC, incluant le poids de 4 personnes, l'Ulyso T affiche une conso moyenne de 22,1 l/100 km sur notre circuit. Par une température de 13°C et un ciel gris, nous nous apprêtons à quitter notre traditionnelle station-service d'Issy-les-Moulineaux. Paris-Verneuil-sur-Avre L'Ulyso T de notre essai affiche 11 088 km. Il est aménagé en 39 sièges + 1 + 1 et WC, les sièges étant lestés avec des pièces et du sable. Idem dans les soutes. Le top départ est donné à 9 h 20, nous quittons la station d'Issy alors que la circulation n'est pas encore trop dense, fort heureusement. Sur le périphérique parisien, cependant, nous roulons à faible allure. Il faudra attendre le passage du tunnel de St-Cloud pour atteindre notre vitesse de croisière. La circulation reste chargée jusqu'à la RN12. Pendant plusieurs kilomètres et passé Dreux, l'Ulyso T roule avec ses feux antibrouillard. La visibilité est limitée ce qui nous force à ralentir. Le brouillard est omniprésent jusqu'à Verneuil où nous arrivons après 1 h 30, ayant consommé 20,2 l/100 km. Verneuil-sur-Avre-Bourg-Achard Vers 11 h, nous quittons Verneuil-sur-Avre... Cette étape, composée de ronds-points et de petites routes permet de mieux observer le comportement de notre midicar : le lest, solidement arrimé, particulièrement dans les soutes, ne fait aucunement pencher l'Ulyso T qui reste stable dans les virages même très serrés. Son empattement de seulement 5 m est un avantage pour cette longueur de 10,10 m. Le rayon de braquage est également remarquable, seulement 9,50 m (mur à mur). Le Cummins 320 ch en 6e permet de grimper rapidement la côte de Corneville-sur-Risle, sans trop d'excès de conso. Cette étape se termine en 2 h 10, du fait d'arrêts et de ralentissements (présence de camions et tracteurs agricoles notamment) en ayant consommé 25,4 l/100 km. Bourg-Achard-Paris Ultime étape avant notre arrivée dans la capitale et totalement autoroutière, nous démarrons avec le test de 0 à 100 km/h. Vitesse atteinte en 45 sec à 1 700 tr/min sur le 6e rapport. L'Ulyso T, non seulement très confortable, est stable à vitesse élevée (la vitesse moyenne atteint 88,6 km/h) et la conduite impeccable. La direction (une Hema8098) est précise et, surtout, aucun sifflement au niveau des rétros et des portes. Très appréciable ! Le retour vers Paris se déroule sans problème particulier hormis une densification de la circulation en fin de parcours nous forçant à ralentir. Passé le tunnel de St-Cloud, nous atteignons très rapidement notre station-service de départ. La conso moyenne totale atteint 22,1 l/100 km, ce qui est très satisfaisant pour un car de cette catégorie. François GILBERT