presentationequipeabonnementboutiquepubcoteContact

N°181 - Août/Septembre 2018 N°181 - Août/Septembre 2018 Matériel Matériel Prise en main Prise en main Irizar i3 hybride Low entry Accessible et économique Fiche technique Moteur Cummins ISB 6.7l 300H (version hybride), 6 cylindres de 6,7 l de 300 ch + moteur électrique Alconza de 44 à 65 kW. Batteries lithium ion placées dans un caisson (compartiment moteur) capacité de 5,5 kwh (346 V/16 Ah). Boîte Eaton TA-C84, Hybrid Drive Unit à 6 rapports. Suspension AV et AR pneumatique. Essieu AV ZF RL82C (2 + 2 amortisseurs et coussins d´air), AR ZF A132 (4 + 4 amortisseurs et coussins d´air). Freins à disques, commande pneumatique et gestion électronique Wabco : ABS, ASR, EBS 3, BAS et ESP. Clim Hispacold de 35,5 kW. Réservoir gazole 300 l, AdBlue 60 l. L'Irizar i3 hybride est un autocar périurbain à entrée surbaissée doté de 41 + 1 places et 4 assises relevables ou 41 + 1 sièges et 2 emplacements pour usagers en fauteuil roulant. Nous l'avons testé en 12,75 m propulsé par le moteur Cummins de 6,7 l et un pack hybride e-drive. Ce n'est pas la première fois que nous essayons les autocars hybrides d'Irizar, puisque nous l'avions déjà fait, en exclusivité, avec le tout premier i4 (voir A & B Infos 166 p. 16). Cette fois, il s'agit du petit frère de la gamme interurbaine, l'i3le (le pour Low entry) diesel-électrique, que nous emmenons sur notre circuit urbain et périurbain Paris-Versailles-Paris. Parfait compromis En 3,40 m de haut avec clim Hispacold, cet autocar est le parfait compromis pour des affectations villes-zones périurbaines, puisque son dispositif permettant de récupérer de l'énergie au freinage et le système stop-start font passer la conso de 23 à 20 l/100 km... Une véritable performance d'autant que lorsque le car roule, on a l'impression d'être dans un autobus... Et cela, le constructeur l'a étudié, car si l'on considère le nombre d'arrêts en milieu urbain à effectuer, il est tout à fait inutile d'équiper ce car avec un moteur puissant. Le Cummins 6,7 l développe 300 ch, ce qui est largement suffisant. Le moteur électrique Alconza (+ inverseur) varie de 44 à 65 kW... Côté boîte, Irizar a fait appel à une Eaton (boîte robotisée), vraiment bluffante. Dans le compartiment moteur, à gauche, aménagé avec des ventilateurs, le pack de batteries lithium-ion a une capacité de stockage de 5,5 kWh (346 V / 16 Ah). Au tableau de bord, le conducteur est constamment informé du niveau de la charge de la batterie. On remarquera que l'ensemble des pièces et équipements sont accessibles pour diminuer au maximum les temps d'intervention... Durites et autres tuyaux sont du stratifié kevlar très costaud... Les prises d'air sont regroupées. Il est simple en atelier de débloquer le frein (remise d'air). La climatisation est également innovante car dotée d'un entraînement hydrostatique du compresseur Hispacold dans le cadre de la chaîne de traction hybride. Efficacité optimale La technologie d'hybridation développée par Irizar est hybride parallèle. Elle combine un moteur à propulsion diesel ou biodiesel de dernière génération, le HVO ou carburant synthétique pour moteur à combustion interne, produit à partir de matières premières renouvelables telles que des graisses végétales et animales, de l'huile de colza ou des déchets d'abattoir par exemple, avec un moteur électrique qui agit comme propulseur ou générateur d'électricité. En fonction des conditions requises, tous deux peuvent agir individuellement ou conjointement, de façon à obtenir une efficacité optimale et un excellent rendement. Suspension souple Le véhicule étant à plancher bas, on notera qu'il conserve un confort quasi identique à la version plancher haut. Il est doté du système pneumatique intégral (avec système Ecas), le train avant étant à roues indépendantes (essieu ZF RL82C). Il est complété par le très pratique dispositif de levage, d'abaissement et d'agenouillement de la caisse. Autocar de classe 2 Seul son plancher bas et plat jusqu'à la porte médiane lui donne le look d'un autobus (en plus de sa girouette et ses portes simple avant et doubles en partie médiane à ouverture louvoyante extérieure), mais nous sommes bien à bord d'un car interurbain de Classe 2. Ce qui signifie que malgré des sièges avec ceintures, il est autorisé à transporter 25 personnes debout, tout comme dans un véhicule urbain classique. Equipé d'une plateforme UFR manuelle (ou électrique), l'Irizar i3le est aménagé avec deux emplacements réservés aux poussettes, fauteuils roulants ou, s'ils ne sont pas utilisés, à 4 assises relevables. Tout comme dans un autobus, la vue sur l'extérieur est impeccable : à l'avant l'i3 est doté d'un pare-brise panoramique feuilleté et teinté et d'un double-vitrage sur-teinté gris/gris sur les vitres letérales. Les passagers bénéficient de nombreuses mains courantes dont certaines équipées de prises USB pour recharger téléphone portable ou tablette. A partir de la porte médiane, les sièges arrière (revêtus de tissu comme à l'avant) sont placés sur un plancher surélevé, le couloir étant légèrement incliné. A la dernière rangée, 5 sièges individuels et une grande lunette. Ambiance car et bus L'intérieur volumineux (plus de 2,30 m de hauteur de l'avant à la partie médiane) participe à une sensation de bien-être à bord, Irizar ayant choisi un revêtement blanc-crème pour le pavillon, les voussoirs et les côtés. Les grilles de la ventilation/climatisation sont harmonieusement intégrées, tout comme les sorties de secours. 2 rampes led (avec fonction jour/nuit) sont disposées le long des voussoirs. Le sol de couleur grise est facile d'entretien, tout comme les podestes, qui ne présentent aucun obstacle particulier hormis un pied venant soutenir les sièges côté couloir. L'Irizar i3le a donc une mission bien précise : les dessertes urbaines et périurbaines, ce car offrant une excellente accessibilité et, par ailleurs, sur un plein, des économies substantielles de gazole. Voilà l'un des grands avantages de cet hybride. François GILBERT L'accès à l'avant se fait par une porte simple. Le poste de conduite est vaste et de nombreuses commandes sont placées à gauche du siège. Les commandes de la boîte ont été aménagées à droite du volant. Miroir, chrono, éclairage, haut-parleur, commandes de la clim et autres équipements sont positionnés en hauteur dans un ordre logique. Cette rampe se déplie très facilement pour permettre l'accès à un usager en fauteuil roulant. L'i3le peut accueillir 2 poussettes ou 2 personnes en fauteuils roulants. La trappe du réservoir de gazole est au-dessus de l'essieu avant droit, dans la partie vitrée. Ces prises USB sont visibles et placées sur les mains courantes. Les sièges avec têtières sont dotés de ceintures. La montée vers le fond est graduel. Le compartiment moteur avec les principaux organes bien disposés. Le caisson renfermant les batteries est situé côté gauche. Ces ventilateurs contribuent à la bonne circulation d'air néccessaire pour refroidir, entre autres, le compartiment moteur. Voilà des infos claires pour toute intervention technique.